Love Business – Angel Arekin

Belle, et au sommet de sa carrière, Béni Mordret est une jeune femme ambitieuse, qui aurait tout pour plaire. Si ce n’est son caractère bien trempé et sa façon bien à elle de gérer les choses. Différente des femmes de sa famille, dont la place est plutôt derrière les fourneaux, Béni a su gravir les échelons et prendre un rôle important dans l’entreprise familiale.
Cependant, une ombre se profile au tableau, elle est célibataire et ne souhaite pas se rendre au mariage de sa sœur seule. Il en est même hors de question !
C’est là qu’intervient sa collègue et meilleure amie Merryn, qui orchestre une rencontre des plus atypique avec le séduisant Jelan, ce qui va bouleverser la vie si bien rangée de Béni.

 

Mon avis

J’adore cette couverture. Simple, mais d’une classe, d’une prestance et d’une froideur, qui sied à la perfection à notre personnage féminin, Béni.

Une fin qui donne envie de se jeter sur la suite, un premier tome très intéressant avec des personnages différents et à fort caractère, mais qui cache bien des choses. On apprend à mieux connaître Béni Mordret, une femme d’affaire intransigeante et qui écrase tout sur son passage. Elle est même limite flippante au début ! On croisera sa meilleure amie Merryn, franche au possible et tellement drôle. Sans oublier qu’elle rend Béni complètement dingue avec ses idées un peu farfelues.

Le grand tournant de ce tome 1 est l’apparition du beau Jelan, qui va tout bousculer. Déjà pour nous, lectrices, puisqu’il est à tomber, a un caractère et une repartie à toute épreuve et sera d’une compagnie fort agréable pendant tout ce roman.
Tantôt hilarant, tantôt choquant, drôle, puis dépitant et totalement frustrant.  Un tome 1 en mode découverte qu’on ne veut plus lâcher tellement ces deux personnages sont addictifs. Entre mensonges et vérités, on ne sait vraiment pas démêler le faux du vrai, et encore moins qui ment et qui dit la vérité. Avec une mention spéciale pour Jelan, qui saura d’une main de maître assurer sa tâche auprès de Béni.
Des passages chauds, ou frustrations, désirs intenses et envies brûlantes sont de rigueur et je peux vous dire qu’on en ressort essoufflée.  Il n’y avait plus qu’un seul mot qui me venait à l’esprit à la fin de ce tome : SUIIIIITE !!!!! OHLALA, à ce moment précis, il ne me reste que la frustration et l’envie de savoir comment va évoluer cette histoire passionnante.

Un tome 2 où l’on va un peu plus en profondeur, où l’on ressent un peu plus les faiblesses et les douleurs, les manques et les fêlures de chacun, qui se dévoilent parfois et qui paraissent, malgré le masque dont nos 2 personnages principaux s’affublent, être une protection.
Je n’avais qu’une hâte, lire cette suite et Wow que c’est chaud, bouillant, magmatique. Une fin en apothéose, avec une phrase de Jelan à mourir ! Juste une envie de lire, encore et encore “Love Business”. Angel Arekin a le don de nous emporter dans des scènes, où plus rien ne compte que le décor qu’elle pose et ce qui se joue face à nos yeux ébahis !

Les deux tomes suivants, font monter une pression d’enfer. Chacun se cache derrière sa carapace et ses « couches de protection », mais on commence à découvrir la vraie Béni et le véritable Jelan. Cette histoire est intense, jouissive et indécente, mais c’est tellement bon. J’adore définitivement Jelan !

Le tome 5 est explosif. Wow !!! Je n’en reviens pas ! Cette histoire est ma préférée !!!

J’adore ces deux personnages. Leurs entêtements, leurs fêlures, leurs bagarres intérieures. La façon qu’ils ont de s’envoyer sur les roses constamment et leurs reparties cinglantes et souvent hilarantes. Vous vous doutez bien qu’à la fin, je n’ai pu faire autrement que de foncez lire la suite.

J’ai tellement attendu cette fin et en même temps redouté d’arriver aux dernières pages de cette histoire, que ce chapitre final me rend triste. Il est tellement beau, intense, mais aussi douloureux et frustrant par moment. J’adore Béni et Jelan, je le répète et le ré-répète, ce sont mes personnages préférés du moment.
Enfin on en apprend un peu plus sur Jelan et ça fait tellement de bien de comprendre certaines de ses réactions du début et d’autres choses le concernant. On y voit plus clair dans sa tourmente.

La fin est fantastique, fascinante, très belle et en même temps tellement intense.

Livresquement,

France

Nisha Éditions – Diamant Noir

22 Juin 2017 (704 pages)

Broché 16,99€ – Ebook 9,99€

Lecture numérique Novembre à Décembre 2016 (SP)

0 commentaires
1 like
Post précédent: L’étrange nuit de Mahiya – Solen Coeffic & Malo GrièsPost suivant: La Fièvre dans le Sang – Saga Baby Sharks, Tome 1 – Chiaraa Valentin

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *