Jeu vespéral – Angel Arekin

« Hannah et Laurent s’aiment d’un amour fusionnel, d’un amour destructeur, mais refuse d’assouvir leur désir l’un pour l’autre.
Au siècle des lumières et des libertinages, ils libèrent leurs désirs et leur frustration en plongeant toujours plus profondément dans les dérives.
Mais leur amour les obsède. Ne pas l’apaiser devient une lente torture que Laurent transforme peu à peu en jeu.
« Gémis Hannah », puisque c’est tout ce qu’elle peut lui donner, pour ne pas sombrer dans le vice et la volupté.
Mais n’est-ce pas déjà trop tard ? S’aimer est-il un crime ? Se désirer à ce point est-il encore humain ?
Des pas semblent se rapprocher de la chambre où ils s’étreignent. Des pas qu’ils craignent et espèrent. Des pas qui peuvent les détruire.
Comme autrefois… »

 

Mon avis

Ce début est entraînant, la lecture est très agréable. L’auteure commence dans le vif du sujet et nous met immédiatement dans le bain de la luxure et de la volupté ! L’entrée dans ce siècle passé se fait sans effort, l’on entrevoit les décors, les vêtements d’époque, … L’on se fait relativement vite à cette période de libertinage et à ses mœurs particulières.

Les personnages principaux sont intéressants et intrigants. Hannah est une femme que je qualifierais de complexe, j’ai eu du mal à la cerner. Elle semble avoir un passé douloureux. Laurent est en apparence nonchalant, mais on sent au fil de l’histoire que ce masque s’effrite.
Ils forment un couple hors du commun et plus encore (vous ne vous doutez même pas à quel point). Ces deux personnages s’aiment, c’est indéniable. Cependant, ils prennent un malin plaisir à se tourner autour, à jouer, mais à assouvir leurs désirs brûlants avec des amants, plutôt que dans les bras l’un de l’autre.

Au début on ne comprend pas ce qui se passe, ni pourquoi ce couple agit de la sorte. On se dit que c’est vraiment bizarre. Puis l’on découvre, au fil des pages qui s’envolent, des détails que l’auteure nous distille tels des indices. Alors, on commence à comprendre que tout ceci cache un bien noir secret et que leur passé à tous les deux semble trouble, voir effrayant. Apparaît aussi un serment, mais qu’est-il donc ? Quelles sont les raisons qui ont poussé Hannah & Laurent à y consentir ? Que cache-t-il ?

A cause de ce serment, Hannah comble ses frustrations et son manque avec des amants de passages (ou non). Laurent a lui aussi ses travers et fait du libertinage son mode de vie. Cependant, on sent dans ses propos et ses réactions à quel point il tient à sa femme, ainsi que sa jalousie (parfois cachée) face aux amants qui partagent la couche d’Hannah.

Ce début présage une romance explosive, il me fait penser à un volcan qui commence à se réveiller. Hot, addictif, rempli de détails croustillants et émoustillants. « Jeu vespéral – Tome 1 » est une douce torture, nous poussant de plus en plus vers la combustion spontanée. Une source d’inspiration !

Plus on avance dans le texte, plus on en apprend sur ce monde de libertinage, sur leurs pratiques (très particulières) et je suis éberluée. Ben dis dont, ils avaient une notion de fête …. plutôt chaude :p Leurs dix commandements c’est de la braise !!! Je vous aurais prévenu !

En dehors de ce côté torride à souhait ! Merci Angel Arekin ! Plus l’histoire avance, plus on entrevoit ce serment qui lie Hannah & Laurent, ils ne peuvent pas consommer leur amour de façon charnelle, mais le mystère reste entier. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’il y a de si terrible dans leurs passés, pour qu’ils soient tous les deux si dévastés ? Quel est ce lourd secret ?

On commence à entrevoir le mal qui ronge Hannah, face à quoi Laurent est impuissant. Je vous préviens, accrochez-vous, parce que c’est intense ! C’est à la fois impressionnant, désespérant et un brin diabolique. L’auteure se joue de nos nerfs en nous donnant des bribes d’informations, mais elles sont disséminées ça et là, sans pour autant nous avancer réellement. Diabolique je vous dis !!!! Un « IL » semble apparaître, mais nous ne connaissons rien de plus !! Ni qui IL est ? Ce qu’ « IL » a fait ? IL ne semble pas bien gentil en tout cas et rattaché à leur passé commun !? Que c’est frustrant !!!!

Cette histoire me laisse le cœur serré par une profonde tristesse, face à la détresse de ce couple qui s’aime, mais qui, pour une raison que nous ne connaissons pas encore (qui sont certainement les mêmes que celles du serment), ne peuvent satisfaire leur désir mutuel. Laurent est au bout du rouleau, cette situation semble le peser chaque jour un peu plus et il est impuissant face au mal qui détruit Hannah. Ils en souffrent tous les deux, pourtant trouver une solution semble impossible.

J’ai eu du mal à lire certains passages, je savais pourtant que ma lecture allait être difficile et que des révélations allaient être faites, il fallait bien que cela arrive à un moment donné. Oh My God !!!!! Que de révélations ahurissantes ! Hannah nous livre enfin son histoire et par la même occasion celle de Laurent ! J’ai été estomaqué ! Je me doutais bien qu’ils étaient liés, des ceux-là, mais j’étais loin de me douter que c’était à ce point.
Quoiqu’ils fassent leur destin est imbriqué en de fines toiles, tissées du fil de l’horreur avec un GRAND H !!! Les attirant irréméDIABLEMENT (vous noterais le « diablement ») l’un vers l’autre. C’est juste diabolique !!! Je vous disais que c’était le terme qui convenait le mieux à ce roman Nisha’s Secret, écrit par Angel Arekin. Et bien, je ne me doutais pas encore à quel point !!!

Je n’en reviens pas ! Je savais qu’on allait découvrir les évènements qui ont conduit à ce fameux serment, qu’Hannah et Laurent se sont jurés de respecter, et je sentais que ça allait être douloureux. Mais là c’est encore pire, Hannah a vécu l’horreur dans tous les sens du terme et revient de l’enfer. Je comprends pourquoi à certains moments elle frise la folie. Et je ne sais pas pourquoi, mais je me dis que ce n’est pas encore le bout du tunnel et que nous allons encore devoir affronter les démons d’Hannah.
« LUI », vous savez celui qu’esquisse l’auteure depuis le tout début, ce fameux « IL » si mystérieux, celui à cause de qui tout est arrivé … et bien c’est le « Diable » en personne celui-là ! Pourtant tout avait bien commencé, mais on sent au fil des pages et de l’histoire que nous conte Hannah que ça va en s’aggravant !
Ce livre est une beauté érotique, mais cette fois-ci teinté par moment de l’horreur qu’a vécu Hannah. C’est tellement réaliste. Tellement bien écrit par l’auteure. On y voit la réalité du temps, à cette époque, je ne doute pas que certaines choses affreuses devaient avoir lieu (non je ne vous dirais pas quoi :p ) sans que personne ne vous aide. C’est effrayant, j’en ai encore la chair de poule, rien qu’en y pensant !

Angel Arekin, dont la plume est toujours aussi belle, détaillée et fluide, nous jette corps et âme dans cette histoire incroyable, qu’elle a eu l’audace de nous écrire. Je lui tire mon Capuchon de Stylo Plume (ben oui, ça ferait moins livresque sinon :p ) et la félicite pour son style. Définitivement je suis fan !
« Jeu vespéral » est intense, torride, parfois d’une lourde tristesse, un brin diabolique (même très beaucoup), à certains passages sordides, horribles, voir invivables, mais toujours très mystérieux.
Ce qui m’aura le plus marqué en dehors de l’horreur, reste cet amour inconditionnel, celui d’Hannah & Laurent, qui malgré l’adversité, malgré toutes ses difficultés et ses horreurs vécus, continu à s’aimer profondément ! A découvrir absolument !

Livresquement,
France

Nisha Éditions – Nisha’s Secret
4 Mai 2016 (789 pages)
Broché 17,99€ – Ebook 5,99€
Lecture numérique de Mai/Juin & Août 2016 (SP)

0 commentaires
0 likes
Post précédent: Ma Next RomancePost suivant: Judith Sardis assure aussi bien en bikini qu’en grenouillère – Amira Edich

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *