Lindsay – Le Gang des Lectrices

Bonjour les Book’Ineuses & Book’Ineurs. Je suis de retour avec l’interview de Lindsay, blogueuse sur BOOK’N’COOK . Alors suivez-moi et venez à la découverte de Lili, dynamique et passionnée, également membre du Gang des Lectrices.

Présentation de notre lectrice

Blog : BOOK’N’COOK 

Nom : Hardy-Mussard

Prénom : Lindsay, mais tout le monde m’appelle Lili. D’ailleurs, c’est très bizarre quand on m’appelle Lindsay. lol

Trente-cinq ans au compteur, je suis une véritable passionnée. De nature plutôt solitaire, je peux passer des jours enfermée chez moi à lire et faire des gâteaux car, pour moi, lire est une gourmandise. Un livre se grignote, se déguste, se dévore.
Tomber dans la marmite depuis toute petite, j’ai découvert la lecture comme moyen d’évasion, une porte magique ouvrant sur d’autres mondes. Une révélation !
Enfant très timide, la lecture, et l’imaginaire donc, fut un moyen de me protéger du monde. En grandissant, le livre m’a permis non seulement de m’évader, mais d’apprendre, de me forger une culture générale, d’aiguiser mon esprit critique aussi.
Cette passion m’a permis de rencontrer des personnes extraordinaires, des auteur(e)s comme Marie Gufflet, mais aussi des chroniqueuses de France et de Navarre, comme toi et le reste de la bande du Gang des Lectrices. Le livre, ça rapproche. Ne jamais sous-estimer son pouvoir !

Présentation de ton Blog

Mon blog BOOK’N’COOK se veut éclectique et gourmand. Pour cela, je propose à chaque livre lu, la gourmandise à laquelle elle m’a fait penser. Le lundi par exemple, est consacré à la recette sucrée qui m’a rappelé un personnage ou un roman. Quand je vous dis qu’un livre est une gourmandise, ce n’est pas un hasard ! lol
Je n’ai pas de genres littéraires de prédilection, mais j’avoue avoir un penchant pour la littérature de l’imaginaire, genre peu reconnu ou méprisé par le monde littéraire. Qu’à cela ne tienne, on ne met pas l’imaginaire dans un coin ! lol
Rebelle dans l’âme, je suis la défenseure de la veuve et l’opprimé de la littérature imaginaire. lol
En revanche, mes critiques sont toujours honnêtes et il m’est déjà arrivée (peu de fois, je te rassure) de pousser quelques coups de gueule, contre des romans ou des auteurs. Du moment que la critique est constructive, je n’y vois pas d’inconvénients.
Ma devise : Un livre, une gourmandise ! 

Je partage mes chroniques sur mon blog BOOK’N’COOK et désormais sur une chaîne YouTube du même nom. Je suis également présente sur Babelio (lilibookncook) et sur Lecteurs.com (lili-book’n’cook). Sans oublier Instagram (lili_bookncook) où je m’amuse à mettre en scène mes lectures et mes gourmandises.

Une citation ?

Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux.

— Jules Renard

Très connue, cette citation est une profonde vérité pour tous les amoureux des mots.

Lindsay, gourmande et pétillante

Une gourmandise ?

Le chocolat noir. Je pourrais en dévorer des plaques entières. Et les cookies. C’est trop bons les cookies ! Mais attention, les faits maison, pas ces cochonneries industrielles. Et les tartelettes citron meringuées.
Sinon, je vous ai dit que j’étais gourmande ?! lol

Ton livre préféré ? 

Madame Bovary, Flaubert. Un chef d’œuvre !
Un coup de foudre littéraire survenu au lycée. Malgré tout ce qu’on peut lire à son sujet, je trouve ce roman très féministe. 
J’ai adoré aimer et détester Emma Bovary, victime de la société de son temps. Ce roman est passionnant.
A chaque relecture, j’y entrevois des nuances différentes tout en me laissant, une fois de plus, surprendre par l’émotion. 

Ton (tes) auteur(s) favori(s) ?

Stephen King. Parce que quand même, c’est un un sacré monstre ! Lisez Misery ou Jessie et vous comprendrez… 
Bernard Werber, qui me fait voyager et ouvrir mes champs de possibilités ; mais aussi Carole Martinez et Véronique Ovaldé, pour leur poésie emprunte de réalisme merveilleux. Un régal !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tes lectures du moment ?

« Pas de pitié pour Martin », de Karin Slaughter et « Moi, ce que j’aime, c’est les monstres », de Emil Ferris.
Le court roman de Karin Slaughter est un polar à l’humour noir savoureux, tandis que le roman d’Emil Ferris est un bijoux d’esthétisme.

Ton personnage préféré ?

Bohem de « Nous rêvions juste de liberté », écrit par Henri Loevenbruck. Un personnage inoubliable pour sa soif et sa perception si juste de ce qu’est la liberté.
D’ailleurs, ce roman est pour moi un des meilleurs romans de la décennie.
Bon, et puisque je suis intarissable, il me faut également glisser le prénom Rose, personnage principal de « La cuisinière d’Himmler », de Franz-Olivier Giesbert. J’ai tellement aimé ce personnage à la gouaille ravageuse qui me fait penser à ma grand-mère, que j’en ai pleuré de désespoir à la fermeture du roman. Oui, je suis une hypersensible.

L’auteur(e) que tu rêverais de rencontrer ?

Stephen King ! Mais bon, ça va être difficile, il est phobique de l’avion…
Amélie Nothomb, pour son humour ravageur et Cécile Coulon, jeune auteure que j’admire énormément. Lisez « Le rire du grand blessé », une pépite !

Le (ou les) Salon(s) que tu souhaiterais visiter ?

Je rêve de visiter le Salon du livre de Paris, mais aussi le Grésimaginaire et les Utopiales de Nantes.
Et puis le Salon du livre jeunesse de Montreuil.

Une rencontre marquante ?

Bernard Werber. Je pourrais l’écouter parler pendant des heures… Cet homme est fascinant !
Lalou, une auteure jeunesse réunionnaise rencontrée lors du dernier Salon du livre Athéna. Drôle, généreuse et disponible, elle m’a donné de précieux conseils et plusieurs pistes d’écriture. Un amour !
Marie Gufflet, une auteure réunionnaise, toujours. Une rencontre aussi décisive qu’amicale. Peu de gens croient en moi autant qu’elle (mis à part mon époux et ma mamounette d’amour évidemment). Ce petit bout de femme m’a non seulement fait pleurer avec son roman « Secondes Chances », mais aussi me pousse à me dépasser, affronter mes peurs, mes doutes. Cela m’étonne encore que ses romans n’aient pas le succès escompté.

Une (ou des) particularité(s) ?

Je suis trèèèèèès dynamique et très sociable, bien que je sois de nature solitaire. Oui, je suis une contradiction à moi toute seule. lol
Mon rêve ? Vivre dans une chaumière en Écosse, si possible à proximité d’un phare (surtout celui de l’île de Skye), où je pourrais lire de tout mon saoule des romans, en réchauffant mes petits petons de hobbit près d’un feu de tourbe. En fait, mon rêve c’est de vivre dans la Comté du « Seigneur des Anneaux«  ou dans « Harry Potter« . Et puis, il ne faut pas oublier mon mari, qui abattrait des bûches dans le jardin. Ah, non ça c’est « La petite maison dans la prairie », les enfants en moins, mais avec Morris, notre chien dingo.
Tu l’auras donc compris, j’ai beaucoup d’imagination… Dans ma tête c’est une comédie musicale permanente. Quand on y pense, la vie serait carrément plus fun !

 

Sur cette touche joviale, qui caractérise parfaitement notre chère Lili, je vous dis à bientôt chers Book’Ineurs.

Belle journée,
France 🌺

 

Retrouvez Lili sur son Blog BOOK’N’COOK.
Mais également sur Youtube & Instagram

Le Gang des Lectrices : Dominique & Isabelle (Les Horizons livresques d’Isa et Do), Coulsoum (Chronique lecture de Coulsoum) et Gaëlle (profil Babelio : Gaoulette)

1 commentaires
14 likes
Post précédent: Précommande Midnight Sun (Saga Twilight)Post suivant: Idées Lectures – Épisode 2 : Notre sélection de livres péi

Articles similaires

Commentaires

  • Pauline

    30 mai 2020 at 17:04
    Répondre

    Description qui donne envie de dévorer ses chroniques... 🤩 😍😍😍

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *