Gaëlle – Le Gang des Lectrices

Chers Book’Ineurs, je vous présente aujourd’hui Gaëlle, une blogueuse réunionnaise que j’ai rencontré il y a quelques temps. C’est grâce à elle que j’ai fait la connaissance de beaucoup d’autres blogueuses à la Réunion. Allons donc à la découverte de cette jeune femme pétillante et dévoreuse de livres.

Présentation de notre lectrice

Blog : Sur le site Babelio au pseudo Gaoulette
Je ne veux pas de blog pour le moment, car mes chroniques me prennent beaucoup de temps. Je rêverais d’un blog bien fourni et j’ai peur de ne pas avoir le temps.

Nom :  Guitton

Prénom : Gaëlle, mais pratiquement tous mes amis m’appellent soit Doudoune, soit Gaoulette.

Où partages-tu tes chroniques ?

Je ne partage en écrit que sur Babelio (pseudo Gaoulette), je suis sur Booknode aussi, mais je suis plus à l’aise avec Babelio. Je me suis fait un joli réseau et je participe aux challenges. J’ai la chance de pouvoir partager depuis plus d’un an mes chroniques sur Télé Kréol. J’ai été invitée deux fois pour le JT d’Antenne Réunion, une très belle expérience.
Après je suis très active sur Facebook, où je participe à tous pleins de groupes de lecteurs. Mon mur Facebook ne sert qu’à 90% à publier mes retours lectures. Je poste dés que j’y pense sur Amazon pour faire de la pub aux auteurs.

Ma devise :

Quand tu vas chez un marchand de glace, tu dois goûter à tous les parfums avant de dire que tu n’aimes que le chocolat.

Explication : en lecture je suis une éclectique. J’aime tout lire et j’ai eu des coups de cœur dans différents genres.

Gaëlle, blogueuse et livropathe passionnée

Une citation ?

Carpe diem !

Ton livre préféré ?

« Tout plutôt qu’être moi » de Ned Vizzini
Un livre très personnel, qui parle de dépression nerveuse, mais de manière humoristique. Le message passe. Le livre est encore plus touchant, car l’auteur a perdu son combat contre la maladie et dans son roman il veut montrer autre chose. Il est personnel, car moi j’ai gagné ce combat et je l’ai lu pendant ma maladie.

Ton (tes) auteur(s) favori(s) ?

Patrick Cauvin car il m’a donné le goût de la lecture, quand j’étais adolescente.

Colleen Hoover, car elle m’a redonné goût à la lecture à l’âge adulte quand je ne savais pas quoi lire.
« Coho » est son pseudo chez ses fans, moi je suis donc une « Cohorte » lol, une spécialiste de romance. Un genre très critiqué, mais elle est douée pour faire pleurer ses fans.

 

Tes lectures du moment ?

« Extreme Lover » de Chloé Wilkox chez Addictives que je suis en train de finir.
« Dans l’ombre du paradis » de Viveca Sten, une saga policière lue en lecture commune.
Un manuscrit de Marie Gufflet.
Et oui je lis plusieurs livres en même temps, d’où mes surnoms « gloutonne » ou « livropathe ».

Ton personnage préféré ?

Bonne question….. Après moult réflexion ce sera Lola de « Lola petite, grosse et exhibitionniste » de Louisa Méonis. J’ai beaucoup rigolé avec cette héroïne et j’ai beaucoup offert ce livre à mes copines.

L’auteur(e) que tu rêverais de rencontrer ?

J’ai déjà rencontré Colleen Hoover, Sarah Dessen, Claire Favan, Anna McPartlin, Jojo Moyes, Clarisse Sabard, Laurent Loison, Michel Bussi…. beaucoup de mes auteurs fétiches. J’ai même eu la chance de pouvoir leur poser quelques questions en salon VIP.

J’aimerais rencontrer Sonia Frisco une auteure que j’admire. Elle a écrit aussi sur la dépression nerveuse et quand j’ai lu son livre, j’ai eu envie de la prendre dans mes bras.

 

 

Le (ou les) Salon(s) que tu souhaiterais visiter ?

Le salon de Livres Jeunesse à Montreuil. Je n’ai pas eu le temps de le faire quand j’étais en Métropole. Un grand regret.

Une rencontre qui t’a marqué ?

Ma rencontre livresque avec Marie Bel ma binôme de lecture.
Le 30 avril 2015, je me suis inscrite sur Babelio pour trouver des nouvelles lectures et surtout ne pas dépenser mon argent dans des livres que n’étaient pas si bons. Je lisais les critiques avant d’acheter.
Marie Bel m’a contacté pour rejoindre son groupe de lecture sur Facebook. Je n’étais pas inscrite au bon groupe lol. Sur le site j’ai vu qu’on pouvait faire des échanges de livres. Je l’ai recontacté pour faire un échange. Nous avons eu d’autres échanges via Babelio, ça collait bien jusqu’à le contact Facebook. Toutes les deux nous avons vite accroché.
J’habitais dans les Landes et elle vers Marseille. Nous avons commencé des lectures communes et on s’est rendu compte qu’on partageait les mêmes avis. Parfois les mêmes expressions. On a fini par s’appeler « jumelle ». Nos échanges sur les livres se sont transformés en échange sur notre vie personnelle. On a plus de 20 ans d’écart, mais c’est mon amie avant tout. Aucune relation maternelle.
Notre première rencontre physique c’était pour le salon du livre Paris 2017. C’était énorme cette complicité évidente. Une réelle connexion. Un rencontre évidente, comme un coup de foudre, mais amical. On s’est refait une autre rencontre pour le salon du livre 2018. En mai 2019, elle est venue me voir avec sa fille à La Réunion.
Comme quoi, le livre n’est pas une passion solitaire et peut entrainer de très belles rencontres.
J’ai fais d’autres belles rencontres, mais celle-ci est la première et chère à mon cœur….

Une (ou des) particularité(s) ?

On me surnomme « Livropathe » ou « Gloutonne », car je lis plus de 300 livres par an (339 en 2019) .
Fin mars, j’en suis déjà à 103…
Je vous rassure, je ne passe pas mon temps à lire lol. Je lis beaucoup de livres en même temps.
J’ai des créneaux horaires où je lis et j’ai la chance de pouvoir lire vite. J’ai un programme par semaine bien calibré, qui me permet de bien lire.
Et pour info, je ne lis pratiquement pas le week-end, car je le passe en famille.

Je chronique tous mes livres, même si c’est un coup de gueule. J’ai d’ailleurs vécu des mésaventures, mais je le prends avec philosophie.
J’essaie d’être la plus bienveillante dans mes retours, mais même ça les auteurs n’aiment pas être jugés. C’est dommage, car je suis sûre que lorsqu’ils vont au restaurant, ils ne se gênent pas pour critiquer un mauvais plat et le poster sur les réseaux sociaux. C’est un message que je souhaite faire passer.

J’adore les swaps (échanges de colis livresque) ! Je le fais avec des lecteurs de Métropole. Je ne mets que des produits locaux et des auteurs péi, pour faire découvrir l’île d’une autre manière.

C’est déjà la fin de cette interview, merci beaucoup Gaëlle d’avoir répondu présente. Je te souhaite encore de belles et nombreuses lectures pour cette année.
Et vous chers Book’Ineurs, je vous retrouve bientôt pour découvrir une nouvelle blogueuse ^_^

Belle journée,
France 🌺

0 commentaires
11 likes
Post précédent: S’occuper pendant le confinement – Épisode 7 : Bons Plans LecturesPost suivant: Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *