Les parfums de l’âme – Tia Ferry

Alexis, journaliste au « 974 » à Saint-Pierre, est soupçonné d’une série de meurtres inexpliqués. Ses empreintes sont retrouvées sur un briquet, près de la dernière victime, Marlène Fontaine.Est-il ce monstre qui se montre si bienveillant avec ses victimes, retrouvées une fleur de frangipanier entre les dents ? Un passé qui ressurgit va-t-il révéler la raison de ces meurtres ? L’équipe du commissaire Maillot mène son enquête… Celle que l’on surnomme la louve s’approche-t-elle dangereusement de la vérité ? Sous le soleil et la chaleur de cette île, vers qui orienter ses soupçons, alors que rien ne semble relier les victimes ? La Réunion ne portera jamais aussi bien son surnom d’île intense. Laissez-vous guider par vos sens…

Mon Avis

Une couverture mystérieuse et sombre, qui nous plonge dans l’univers de ce thriller “Les parfums de l’âme”. Elle représente parfaitement, le tueur en série que nous allons découvrir au fur et à mesure de notre lecture.

Prenant et énigmatique

Une fleur de frangipanier. Un nombre de victimes grandissant. Un tueur en série insaisissable. Aucun indice.
C’est en travaillant sur cette enquête entêtante, qu’Alexis, journaliste, va se retrouver au cœur des soupçons. Suspens, rebondissements, frissons et révélations sont au programme.
Je ne suis pas fan de thriller, pourtant j’ai été happé dans “Les parfums de l’âme”. C’est un livre prenant, où le mystère est omniprésent. A la recherche de ce tueur qui effraie toute l’île, la tension palpable, contribuera, à l’atmosphère anxiogène tout au long du récit.

Des personnages aux profils variés

Ceux-ci sont intrigants, chacun avec ses secrets ou ses travers, que nous découvrirons au fil des pages.

Le personnage principal, Alexis, journaliste, va nous accompagner tout au long de ce récit. Nous allons découvrir sa vie professionnelle au sein d’un journal local, mais aussi sa vie privée auprès d sa femme Alba et de leurs deux filles. Cela nous permet d’ailleurs une immersion dans son ressenti. Nous allons avec lui suivre l’évolution de cette enquête hors du commun, avec toutes les péripéties qui malmènent l’équipe du commissaire Maillot et ses enquêteurs. Mais nous allons également plonger avec lui lorsqu’il sera accusé.

Sa famille a aussi été une belle découverte. Ses filles sont adorables, la plus âgée m’a d’ailleurs beaucoup intriguée.
Tous les personnages ont une histoire intéressante. Le livre se lit d’une traite, tellement on est happé par le suspens. Certains d’entre eux prendront beaucoup de place et jetteront le doute sur l’identité de ce tueur en série que tout le monde recherche.

L’un de ces personnages a une particularité que je n’avais encore jamais vu dans les romans. Cela a éveillé ma curiosité. Cette particularité est traitée avec minutie, de façon juste et nous permet de rencontrer une spécificité méconnue.

Les émotions et les ressentis des personnages sont intenses. L’incertitude rend tout le monde suspect. Au point de certainement se tromper (ou pas !).

La chaleur demeure insupportable, Alexis n’a pas dormi non plus. Pas un souffle d’air ne circule dans sa cellule, le matelas posé au sol est trempé de sueur ou d’autres liquides organiques d’anciens détenus.

— Les parfums de l’âme – Tia Ferry

Des thèmes forts

“Les parfums de l’âme” est plein de belle surprises, ils traitent aussi de thèmes forts et importants, telle que la violence, la mort, le deuil, les choix, les conséquences,… Tant de sujets traités avec beaucoup de détails et de précisions par l’auteure Tia Ferry.

Marine debout, les mains posées sur le lavabo, tremble de tout son être. Un léger bleu apparaît sur sa joue.
Dans quel merdier s’est-elle mise ?

— Les parfums de l’âme – Tia Ferry

L’enquête du siècle …

L’histoire oscille au grès de l’avancée des enquêteurs. Souvent dans le flou total face à ce tueur insaisissable.
J’ai adoré découvrir les dessous de l’enquête et les pistes (fausses ou justes) que les policiers suivront. J’ai découvert le coupable, mais jusqu’à la fin j’ai été surprise. Une fin ouverte d’ailleurs qui présageait déjà une suite.

Une belle carte postale de la Réunion

Malgré l’ambiance un peu glauque liée à cette enquête et au nombre de victimes grandissantes, “Les parfums de l’âme” partage une vision fabuleuse de la Réunion. Description des paysages et partage de lieux de randonnée, dont Alba (j’adore son prénom), la femme d’Alexis, est passionnée.

Cela apporte un sentiment de fraîcheur, de liberté et fait redescendre de temps en temps la pression qui est souvent à son paroxisme.

La vue sur Cilaos est éblouissante. Les pitons se dressent tels des géants en habits verts, devant le village qui paraît minuscule. Le ciel s’assombrit, ressemblant à de l’acier fondu en train de refroidir, un assemblage de gris plus ou moins variés, chauffés par le soleil qui essaye de percer. (Des cumulonimbus annonciateurs d’orage coiffent les sommets, comme l’esprit d’Alba.)

— Les parfums de l’âme – Tia Ferry

En conclusion

Certes j’ai trouvé l’identité du criminel assez tôt, mais il me manquait des éléments essentiels : son histoire, le “pourquoi”, le “comment”. J’ai adoré lire l’évolution de l’enquête et les pistes (fausses ou justes) que les enquêteurs ont suivi. Jusqu’à la fin, où je ne m’attendais vraiment pas à ce retournement de situation. Quelle belle lecture !

Livresquement,
France B.

Auto-édition – Prix Flamboyant du Livre Auto-Édité 2021
13 Juillet 2021 (256 pages)
Broché : 12,00€ – Ebook 3,99€
Prix Réunion : 20,53€
Lecture de Janvier 2022

Votre commande

Disponible à l’Espace Culturel E.Leclerc Portail
Sur Amazon

Disponible dans l’Abonnement Kindle

0 commentaires
43 likes
Post précédent: Rain – Kathy C.

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *