Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie Auger

Il y a des années qui commencent tout de suite bien, et il y a les autres…
Ce 1er janvier, au douzième coup de minuit, Myrtille découvre que celui qu’elle aimait, n’est pas celui qu’elle croyait.
Dévastée, elle se retrouve à devoir tout recommencer à zéro, pas vraiment certaine de pouvoir y arriver.
Mais c’était sans compter sur sa meilleure amie Svetlana et son caractère bien trempé. Hors de question de se laisser aller, c’est décidé, elle va lui changer les idées. Et pour ça, quoi de mieux qu’un voyage au bout du monde sous les palmiers ?
Or, il faut croire que le destin aime se jouer des cœurs tourmentés. Par un charmant concours de circonstances, voilà nos deux héroïnes qui se retrouvent en pleine montagne, dans la station familiale de leurs enfances. Adieu maillots et crème solaire, bonjour doudoune et bottes fourrées.
Mais la neige qui ne cesse de tomber suffira t’elle pour faire disparaître les secrets de ces deux jeunes femmes en quête de paix ? Et si, la vraie clef du bonheur, c’était d’affronter et accepter son passé pour pouvoir avancer ?

Avis

J’adore les livres de Sophie Auger et je la suis depuis le tout début. Des romans qui m’ont toujours remué et fait rire à la fois.

Dès le commencement de celui-ci, j’ai senti que j’allais adorer. J’ai commencé ma lecture un soir. J’ai mis quelques chapitres à m’habituer aux personnages. Entre le début en feu d’artifices pour notre chère héroïne Myrtille (je vous ai dit que j’adorais les noms que Sophie Auger donne à ses personnages ? :p ) et sa copine complètement déjantée Svetlana, j’ai eu besoin de quelques pages pour me plonger dans l’histoire. Mais une fois lancée, je n’ai plus réussi à m’arrêter. « Sous la neige qui cache nos secrets » a été dévoré sans possibilité de m’arrêter.

J’ai beaucoup ri, le personnage de Svetlana est vraiment très extraverti, mais en même temps tout son contraire. Elle qui était indéchiffrable au début, va petit à petit se montrer et je l’ai adoré. Sophie, si tu passes par là, je veux un spin-off s’il te plait.

Celui de Myrtille est un brin décalé et vraiment particulier. Ses réactions sont totalement imprévisibles et je l’ai beaucoup aimé. Son secret si bien gardé est un sujet sensible qui m’a beaucoup touché. Et Sophie Auger en parle avec beaucoup d’intensité et de douceur à la fois.

Les autres personnages qui vont arriver seront très importants et changeront le cours de l’histoire de Myrtille et Svetlana. Mais je n’en dirais pas plus de peur de trop en dévoiler.

Dans ce livre « Sous la neige qui cache nos secrets », le texte a une mise en page particulière, à certains moments.

Puis Svet’ se redresse dans ses escarpins déjà immenses.
Et pam !
La claque part.
Là.
Comme ça. […]
Est-ce que j’ai bien vu ce que j’ai vu ?
Elle l’a frappé ??
Non …
Si !

— Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie Auger

Cette mise en page donne à la lecture un rythme effréné et une intensité, voir une gravité incroyable. Avec cette sensation de courir auprès du personnage avec le cœur battant et le sentiment d’urgence qui va avec.

Table abandonnée.
Silence glacial.
Porte qui claque.
Moteur qui démarre.
Route qui n’en finit pas.

— Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie Auger

En dehors des émotions, des personnages, de l’histoire en elle-même, ce que j’aime dans les écrits de Sophie Auger, ce sont ses descriptions (j’ai adoré découvrir les Contamines-Montjoie à travers les yeux de Myrtille), mais aussi la passion de la nature et les prises de conscience qui y sont liées.

Je me laisse tomber sur le bord des pistes et je me tais.
Je me tais et j’observe.
La beauté des lieux.
La force qui s’en dégage.
Il y a quelque chose de surnaturel dans ce que je vis ici, en haut des Alpes.
Quelque chose de magique.
Ce n’est définitivement pas la planète qui appartient à l’Homme, mais bel et bien l’Homme qui lui appartient.

— Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie Auger

Lors de ma lecture, j’ai été de surprises en surprises, certaines que je n’avais même pas vu venir et elles m’ont chamboulé. J’ai sorti les mouchoirs à plusieurs reprises et j’ai même dû les garder à certains moments.

Je ne remercie pas Sophie de m’avoir fait tant pleurer 😭😭😭. L’histoire est juste énorme, très riches en émotions et en rebondissements. Nous allons découvrir les secrets que cachent nos deux personnages féminins et les suivre dans leur évolution, dans leur confrontation avec leur passé respectif et dans l’acceptation d’elle-même. Une histoire de résilience, de prise de position, de confiance en soi qui remet les choses à leur place et redonne de suite leur place importante au valeurs essentielles.
Je qualifierai ce livre de magnifique et horrible à la fois. Après ma lecture, j’ai eu besoin de temps pour m’en remettre et pour pouvoir faire ma chronique tellement les émotions ont été intenses. Cette fin est à couper le souffle, littéralement. Je crois qu’en fait je n’en suis toujours pas remise 😱😱

Myrtille. Laisse-moi t’apprendre quelque chose d’essentiel ma chérie. Ce n’est pas le poids, la taille ou je ne sais quelle connerie qui rend une femme sexy et désirable. C’est son assurance. Son attitude. Sa confiance en elle. Et rien d’autre. Vraiment rien d’autre.

— Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie Auger

Livresquement,
France B.

Auto-édition
11 Novembre 2020 (286 pages)
Ebook : 3,83€ – Poche : 17,92€
Lecture de Novembre 2020

Vos commandes
Sur Amazon : ICI

 

Summary

Une lecture addictive. Attention lecteurs(trices) soyez avertis vous n'en sortirez pas indemne. Le livre a été dévoré et m'a laissé en larmes. Des émotions incroyables, du suspens, de belles découvertes, des rebondissements. Un roman prenant et immersif.

— France B.
0 commentaires
24 likes
Post précédent: Le dernier dodo – Eric Boulogne & Loren BesPost suivant: A l’abri du volcan – Olivier Giraud

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *