A l’abri du volcan – Olivier Giraud

Sur l’île de La Réunion, Rosalie, une jeune étudiante, se retrouve entraînée dans une aventure qui la conduira dans les entrailles du Volcan de la Fournaise. Plongée dans un monde inconnu et étrange, elle devra accomplir une mission pour sauver son île de la menace d’un tsunami. Édition intégrale avec la suite des 2 premiers tomes.

Avis

L’auteur a réussi l’exploit de me faire aimer cette BD, malgré les dessins des personnages qui ne me plaisaient pas trop.

 

Au premier abord, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire, pour les raisons citées ci-dessus. Mais plusieurs choses m’ont fait changer d’avis. Tout d’abord les paysages de la Réunion qui y sont bien illustrés : la plage, le volcan qui est juste fabuleux.

Mais aussi l’ambiance de la Réunion qu’on retrouve dans cette BD, celle des dimanches en famille, de la « chasse » à la coulée volcanique, …

Les descriptions y sont incroyables.

Le Piton de la Fournaise sur l’île de la Réunion
est l’un des volcans les plus actifs du globe.
Et encore une fois la terre gronde. Elle se fissure et craque.
Pour enfin illuminer les ténèbres de ses flammes.

— A l’abri du volcan – Olivier Giraud

Puis c’est l’histoire en elle-même qui regorge d’innovations et de recherches dans la création. Il en résulte une belle aventure, de l’action, des découvertes, beaucoup d’imagination et des personnages que j’ai aimé découvrir. Rosalie, qui semble si fragile et qui au final devra puiser dans ses ressources, afin de trouver la détermination nécessaire pour réaliser de grandes choses. Londin, un énigmatique Gardien, un peu grognon, qui accompagnera Rosalie dans les entrailles de la terre. D’ailleurs, j’aurais aimé en apprendre un peu plus sur lui. Son peuple est si passionnant.

J’ai été happée par l’histoire de notre héroïne qui plonge au cœur de la Réunion, vers un monde inconnu. Ce monde est bien développé par l’auteur, Olivier Giraud. J’ai aimé en savoir plus sur ce peuple des profondeurs, leur vie, leur évolution et les autres espèces existant dans les dédales souterrains.

Nous évitons depuis l’arrivée des premiers hommes sur l’île
tout contact avec ceux de votre race. Toutes vos incohérences et vos injustices
auraient été fatales à notre fragile équilibre, ici à l’abri du volcan.

— A l’abri du volcan – Olivier Giraud

La fin de l’histoire, puisqu’il s’agit là d’un intégral, est dynamique et mouvementée. Mais j’aimerais bien une saison 2, afin de savoir ce qui se passe ensuite et découvrir l’évolution de ce monde souterrain, suite aux différents évènements qui se sont produits.

L’auteur a su faire preuve d’une belle imagination sur « les dessous de notre île ». J’ai adoré découvrir la légende de la Fondatrice et de sa Lance. « A l’abri du volcan » est une bande-dessinée qui a su éveiller ma curiosité et me pousser à la lire jusqu’au bout.

Livresquement,
France B.

Éditions Orphie
2 Octobre 2020 (132 pages)
Broché : 18,00€
Lecture de Novembre-Décembre 2020

Le livre est disponible sur le site de l’éditeur
Sur Amazon : ICI

Summary

J'ai été happée par l'histoire de notre héroïne qui plonge au cœur de la Réunion, vers un monde souterrain insoupçonné.. Une belle aventure qui a su éveiller ma curiosité.

— France B.
0 commentaires
29 likes
Post précédent: Sous la neige qui cache nos secrets – Sophie AugerPost suivant: Journal d’un Noob, Tome 1 : Guerrier – Cube Kid

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *