Julie Legrand

Bonjour les Book’Ineurs, nous sommes ravis de vous retrouver en ce début d’année pour une nouvelle interview. J’ai le plaisir aujourd’hui d’accueillir Julie Legrand, auteure et éditrice.

On commence par un message qu’elle vous adresse chers lecteurs :
« Coucou les Book’Ineurs ! Ravie de partager ce moment livresque avec vous ! »

 

Présentation

Je m’appelle Julie Legrand, j’ai une quarantaine d’années (restons floue 🙂 ) : originaire de Paris, je vis à la Réunion depuis 2008 où je me consacre à ma passion : l’écriture, en développant mes activités d’auteure et d’éditrice jeunesse.
J’aime : lire, bien sûr, mais aussi le cinéma, le théâtre, les voyages…

Quelles études as-tu faites ? Quelles ont été tes orientations professionnelles ?

Je n’ai pas fait d’études longues. J’ai étudié le mandarin (oui, oui !) pendant deux ans à l’institut des langues orientales de Paris après mon bac, avant de bifurquer vers d’autres horizons artistiques!
J’ai ensuite exercé plusieurs fonctions salariées sur des périodes plus ou moins longues : hôtesse d’accueil chez Daniel Hechter pendant 5 ans, réceptionniste dans des cabinets d’avocats anglo-saxons, standardiste à la radio Skyrock, agent administratif au TGI de Paris, j’ai même été modèle aux ateliers des Beaux-arts, et dog-sitter ! Je suis actuellement auteure-éditrice à plein-temps et animatrice d’ateliers créatifs pour enfants que je propose dans différents cadres et programmes…

Comment te verrais-tu dans une dizaine d’années ?

Dans dix ans, j’espère continuer de développer mon activité et donner vie à tous les projets qui me trottent dans la tête !

 

Côté lecture

Dis-nous tout ! De quoi est composée ta bibliothèque : Numérique ? Papier ? Ton livre et ton personnage préférés ? Ton auteur favori ? Le style de livre que tu préfères ? Ce que tu lis en ce moment ?

Ma bibliothèque est mixte. Le développement du numérique et le confort de lecture des tablettes ou liseuses ces dernières années m’a ouvert un champ d’exploration littéraire immense ! Même si je continue d’aimer le contact du papier (je suis d’ailleurs envahie de livres à la maison)
Je n’ai pas un mais plusieurs livres préférés qu’il me serait difficile de nommer, mais, parmi ceux-ci, je citerai en priorité : « Beloved » de Toni Morrison, « American darling » de Russel Banks ou « Auprès de moi toujours » de Kazuo Ishiguro.
Idem, pour les auteurs préférés : Toni Morrisson tient une place centrale, même si elle n’est pas la seule !
Mon personnage préféré serait Alice d’ « Alice au Pays des merveilles«  (qui a inspiré le nom de ma maison d’édition Alice au Pays des Virgules). Un intemporel de la lecture jeunesse !
J’aime lire essentiellement des romans, tous styles confondus, avec une certaine prédilection pour la littérature américaine, même si j’ai aussi lu beaucoup de théâtre et de poésie.
Actuellement, je lis « Amours mortelles » : un recueil de nouvelles de Joyce Carol Oates ; « Souvenirs de l’avenir », le dernier roman de Siri Hudsvedt et « Les ronces » un recueil poétique de Cécile Coulon (j’ai toujours plusieurs lectures en cours !)

 

Parlons de tes livres, de ton écriture …

Depuis quand écris-tu ? Quel a été ton premier écrit ?

J’écris depuis que je sais tenir un stylo ! J’ai commencé dans un «  carnet de secrets » qui m’avait été offert l’année de mes 7 ans où je consignais des anecdotes d’école. Puis des poèmes adressés à mon grand-père, l’année suivante. Un projet de roman de science-fiction (dont je n’ai écrit qu’1 chapitre !) à 12 ans, des pièces de théâtre, un alphabet de hiéroglyphes inventé au début du collège… et toujours un journal qui m’a accompagné toute ma scolarité, puis dans ma vie de jeune adulte…
J’ai mis du temps, en revanche, à « assumer » d’écrire quelque chose qui serait lu par les autres et mes premières publications se sont produites tardivement, après beaucoup de refus et de doutes. Première parution officielle : des poèmes pour la revue mensuelle d’une librairie parisienne il y a dix ans…

De quoi t’inspires-tu ? D’où te vient le nom de tes personnages ? Leur caractère ? Les situations que tu décris ?

Je puise mon inspiration dans la vie quotidienne et les situations, cocasses ou non que celle-ci produit. J’aime observer ce qui m’entoure, mêler mes observations à des ressentis plus intimes.
Souvent, le nom de mes personnages provient d’une personne que j’ai pu croiser dans la vie réelle, sans qu’il y ait aucun rapport entre eux. Ce sont des petits clins d’œil que je m’adresse et qui me permettent de garder en mémoire certains moments de la vie.

Quel a été ton 1er livre paru ?

J’ai commencé par avoir plusieurs parutions de textes isolés en recueil collectifs, mais mon premier livre publié a été le recueil de nouvelles « Tangor amer », aux Éditions Orphie en 2015. En tant qu’auteure « adulte », j’ai publié ensuite un roman, trois recueils de nouvelles et plusieurs nouvelles en recueils collectifs et revues littéraires.

 

Parmi tes livres, lequel est ton préféré ?

Je n’ai pas de préférence parmi mes livres car chacun correspond à une période définie de ma vie (et aussi, parce que j’ai beaucoup de mal à être objective quand je me lis ou relis).
Je reste assez critique à l’égard de mes écrits, en général…

Parmi tes personnages, ton préféré ?

J’aime bien celui de Violaine, personnage principal de mon premier roman  « l’Extinction », peut-être parce que je le sens proche de moi par certains aspects. Et aussi parce que c’est le premier personnage de fiction que j’ai véritablement construit !

Qu’écris-tu en ce moment ? Quel est le prochain livre à paraître ?

Actuellement, en tant qu’auteure « adulte » je planche sur un projet de roman dans lequel j’avance lentement.
Le prochain livre à paraitre est un roman : « Constellation du corbeau », qui paraitra début 2020 chez Zonaires éditions.
Je travaille aussi à plusieurs projets en tant qu’éditrice et auteure jeunesse pour Alice au Pays des Virgules, accompagnée de ma mère et illustratrice, Nicole Legrand !

Où écris-tu le plus souvent ?

À mon bureau, devant un ordinateur !

Dans quels endroits insolites as-tu écris ? Aurais-tu une anecdote à nous raconter ?

Je me souviens avoir pris des notes sur un carnet alors que je convoyais un groupe de touristes dans un des ascenseurs de la Tour Eiffel menant du deuxième au troisième étage ! J’y ai, en effet, exercé les fonctions d’agent d’accueil en intérim pendant un mois à la fin des années 2000. Dans ces petits ascenseurs automatiques exigus qu’on appelait les « duos » parce qu’ils fonctionnent par deux (et où tout le monde a le vertige !) il n’y avait rien d’autre à faire que contrôler l’ouverture la fermeture des portes. On s’y ennuyait vite !

 

… et d’un autre projet en cours ?

Peux-tu nous faire une petite présentation de ce nouveau projet ?

Un de mes prochains projets en tant qu’éditrice et auteure d’Alice au pays des virgules, est un album inédit enfant / adulte. Un recueil illustré, conçu comme un album de souvenirs, accompagné de petits textes poétiques, accessibles aux enfants mais aussi à un public de lecteurs adultes, qu’il soit de passage sur l’île et souhaite en rapporter un souvenir ou se détendre en se divertissant avec un joli objet poétique !

Y a-t-il une date de sortie de prévue ?

Février / Mars 2020

Que peux-tu nous en dire?

Ce sera un joli format, qui tient dans le creux de la main, un livre-évasion qui, je l’espère, rencontrera son public !

Comment t’est venue l’idée de ce livre?

En regardant les dessins de ma mère illustratrice, Nicole, et en voulant les associer à des textes.

Ton inspiration?

La Réunion, encore et toujours !

Où se déroulera cette histoire?

Sur l’île intense, bien sûr !

Peut-on en savoir un peu plus ?

Je préfère garder la surprise…

 

Book’In Quizz

Dis-nous tout, si tu étais … :

Un livre ? « Alice au pays des merveilles », bien sûr !

Une saison ?  L’automne, pour ses couleurs flamboyantes…

Une chanson ? « Wild is the wind » de Nina Simone

Un film ? « L’important c’est d’aimer » (Andrzej Żuławski, 1975)

Un personnage ? Hermione (dans « Andromaque », de Racine)

Un métier ?  Écrivain, pourquoi pas 😊

Un prénom ?  Je garde le mien…

Une chose ?   Un stylo-plume

Un animal ?   Un chat, pour dormir le jour et voir la nuit !

Un lieu ?  L’empire du milieu

Une couleur ?  Bleu comme l’enfer 😊

Une douceur ?   Une mangue josé bien mûre

Une citation ?

La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.

— Marguerite Duras

Un dernier mot avant de se quitter ? Évadez-vous en lectures !

 

Merci Julie et belle continuation à toi ! Que la suite soit remplie de réussite ! J’ai vraiment hâte de découvrir les nouveautés.
Chers Book’Ineuses et Book’Ineurs, c’est déjà terminé pour aujourd’hui, je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt ^_^

Livresquement,
France B.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouvez Julie Legrand et sa Maison d’Édition Alice au pays des virgules sur Facebook, mais aussi sur leur Boutique en ligne

0 commentaires
12 likes
Post précédent: Comme un livre …Post suivant: Nicolas Bonin

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *