Debout toutes les nuits – Catherine Coulombel

Fin avril 2016, le mouvement Nuit Debout bat son plein. Cécile, insomniaque, erre en ville et fait la connaissance d’un groupe de militants associatifs. Ces quelques heures partagées vont bousculer ses idées reçues et son quotidien bien rangé dans les tiroirs d’une routine sécurisante. À l’issue de cette nuit troublante, Cécile restera-t-elle en retrait comme d’habitude ou s’engagera-t-elle enfin ?
Debout toutes les nuits est un roman optimiste à travers lequel la valeur et la force des engagements, de la solidarité et de l’entraide s’expriment dans un esprit de profond humanisme. Le récit, très documenté, retrace une période où de nombreuses certitudes furent remises en question et où de belles utopies commencèrent à fleurir. Porté par un souffle romanesque puissant, Debout toutes les nuits est aussi un joli portrait de femme, tout en délicatesse et en résilience.

Mon Avis

Une couverture qui laisse place à la révolte, au soulèvement des masses. Notre personnage principale, telle une inconnue, semble fantomatique, presque irréelle.

Il y a bien longtemps que les nuits de Cécile ne sont plus synonymes de sommeil.

— Debout toutes les nuits – Catherine Coulombel

Une lecture intéressante

Un livre intrigant, avec plusieurs personnages et histoires à découvrir au fil des chapitres.

Tout commence par le hasard d’une rencontre incongrue. J’ai adoré ce passage, le rythme donné par l’auteure, on a l’impression de suivre cette course folle et d’être aussi hors d’haleine que notre personnage principal. cette rencontre, fruit du hasard, ou du destin, va lancer notre personnage principal là où elle n’aurait jamais imaginé être. Cette rencontre va également la pousser dans des réflexions qui n’étaient pas les siennes avant.

Une main. C’est d’abord une main. Une main ferme qui saisit la sienne.
Une main large qui enserre ses doigts et impose un mouvement, une belle foulée, énergique, évidente. De celle d’un homme qui s’entraîne régulièrement.
Elle ne réfléchit pas, obéit à la pression et court à ses côtés.
Depuis combien d’année n’a-t-elle pas couru ainsi ?

— Debout toutes les nuits – Catherine Coulombel

Des personnages intrigants

Mes personnages préférés sont Cécile bien évidemment, mais également Mehdi et Robert.
Le vieux Mr Robert m’a rendu nostalgique. Je crois bien que c’est celui qui m’a le plus touchée et en même temps, celui qui a le plus titillé ma curiosité. Sa vie n’a pas été facile, cela se lit dès la rencontre au travers des mots utilisés, de ses choix de citation ou de lectures. J’ai aussi apprécié sa sagesse et ses paroles toujours bien senties. Elles portent ceux qui l’entendent vers des réflexions qui leurs sont salutaires.

J’ai aimé suivre Cécile tout au long de l’histoire, mais aussi découvrir les personnages secondaires que l’on voit passer, leurs vies, leurs difficultés, leurs pensées, peurs, espoirs … Catherine Coulombel, nous permet de répondre à toutes les questions qui se posent à chaque personnage que l’on croise. Chacun d’entre eux sera détaillé et l’on connaitra une part de son passé et de sa vie actuelle.

Un côté psychologique, des problèmes de société

J’aime beaucoup le côté psychologique de ce roman. Toutes les réflexions, questionnements, mises à plat que cette rencontre va entraîner dans la vie de Cécile. L’auteure creuse au plus profond de son personnage principal pour nous entrainer dans une remise en question profonde et intense, des recherches du pourquoi de certains réactions ou choix de vie.

Les sujets politique, de réflexion et d’engagement m’ont aussi plu. L’immersion ans une partie du monde militant, celui des associations bénévoles qui donnent de leur temps et informent, créent des vocations, aident …

Une touche d’humour

Comme dans chacun de ses romans, Catherine Coulombel met une touche d’humour, cela permet de dédramatiser certains passages ou encore de libérer les tensions. Léger, subtil, mais bien présent. C’est cette touche d’humour qui nous insuffle le moment de réflexion nécessaire, afin de nous imprégner de la psychologie de chacun des personnages.
Cela n’enlève rien à la profondeur et au sérieux des thèmes forts abordés : le deuil, la perte d’un être cher, la parentalité, le don de soi, les problèmes familiaux, l’entraide, le bénévolat, l’écoute, …

 

“Debout toutes les nuits” est donc un roman sur le milieu associatif, la réflexion, le mieux-être, un chemin vers une version de soi plus en harmonie avec ce que l’on veut devenir. Disponible en numérique depuis quelques jours, la version brochée est disponible directement via l’auteure (lien ci-dessous).

Livresquement,
France B.

Auto-édition
Numérique le 9 Août 2022 (207 pages)
Broché : 14,00€ – Ebook 2,99 €
Lecture début 2022

Votre commande

Sur Amazon : 

 

0 commentaires
43 likes
Post précédent: La Galerie des HérosPost suivant: Les brouillons interdits – Catherine Coulombel

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *