Sophie Val-Piguel

Bonjour les Book’Ineuses & Book’Ineurs ! Bienvenue pour un nouvel Book’Interview, aujourd’hui nous allons en découvrir un peu plus sur Sophie Val-Piguel, dont le roman “Le dernier Brûleur d’étoiles” est paru le 4 Février. Partons à l’aventure avec l’auteure qui vous glisse un petit mot au passage :

“Bonjour à tous,
D’abord un grand merci à Book’In & Cie pour cette interview à laquelle j’ai pris plaisir à répondre. En espérant que cela vous donne envie de découvrir mes écrits !
Bon voyage au gré des mots !”

Présentation

Je n’écris pas sous pseudonyme, Sophie Val-Piguel sont donc mes vrais prénom et nom 🙂 Je suis née en 1987 et je suis mariée, je réside actuellement en Bretagne.

Tes passions ? Ce que tu aimes faire ? J’ai beaucoup de passions, dont certaines évoluent au fil des années. Je suis très intéressée par les sciences, notamment la biologie marine et la zoologie ; j’aime les milieux polaires et le Grand Nord, les voyages ; dès que je le peux, je pratique la voile traditionnelle, le karting…

Sur le plan professionnel, travailles-tu, ou es-tu auteure à temps plein? J’ai un bac + 5 en langues, tourisme et aménagement du territoire. J’ai essentiellement travaillé dans le nautisme et le tourisme jusqu’à ce que je découvre le métier de correcteur (de livres, revues, publications…). Je me suis alors formée dans ce domaine et suis maintenant correctrice. Je n’ai pas l’intention de devenir auteur à plein temps : l’écriture est pour moi un loisir, et je souhaite que ça le reste ! Tant mieux si je finis par pouvoir en vivre, mais j’aurai toujours besoin d’une autre activité, même à mi-temps, à côté. Pour moi, le contact humain est indispensable pour stimuler l’imagination.

Quels ont été tes études ? Je crois que j’ai anticipé cette question dans ma réponse précédente ! Je n’ai pas vraiment d’antécédents littéraires puisque je suis issue d’une famille scientifique et ai fait un bac S. Je m’intéresse à la langue française, mais davantage dans le sens linguistique, grammatical et orthographique.

Comment te vois-tu dans 20 ans ? Oulà, si j’arrive à me projeter dans les vingt prochaines minutes, c’est déjà pas mal ! Plus sérieusement, je n’éprouve pas particulièrement le besoin d’imaginer ma vie future : comme la plupart des gens, j’ai des rêves et des projets, nous verrons à quel rythme ils avanceront 🙂

Côté lecture

Parlons maintenant de ta bibliothèque : Numérique ou papier ? Ton livre préféré ? Ton personnage de livre préféré, celui que tu aimerais être ? Ton auteur favori ? Quel style de livre préfères-tu ? Ce que tu lis en ce moment ?

Bien que je n’aie rien contre les livres numériques, je ne suis pas une « accro » des nouvelles technologies et je préfère une grande bibliothèque remplie de livres papier. Mon livre préféré ? C’est trop dur comme question ! J’aime des classiques comme “1984” d’Orwell ; des romans comme ceux de Legardinier ou Orsenna ; j’aime les policiers comme “Mary Lester” de Jean Failler, et je lis également pas mal de livres « techniques ».

Mais mon genre de prédilection, est et restera quand même l’heroïc fantasy / jeunesse ; je viens tout juste de terminer “Phænomen” d’Erik L’Homme et je crois que cette trilogie est en passe de devenir l’une de mes préférées, dans le top 3 avec la série “Le Manoir” d’Évelyne Brisou-Pellen et l’indémodable “Harry Potter”.

Mon auteur favori est Erik L’Homme. Quant au personnage que j’aimerais être … Un mélange de Mary Lester et de Clarence Amalric (Phænomen), avec un soupçon de Corto Maltese !

Parlons de tes livres …

Depuis quand écris-tu ? Quel a été ton premier livre ? J’écris depuis que je sais me servir d’un stylo 🙂 Quand j’étais petite, j’aimais écrire les aventures de mes animaux, des gens que je rencontrais… Mes premiers « vrais » livres, je les ai écrits entre mes 15 et 17 ans. C’est absolument impubliable, mais on peut qualifier ça de « livre » (en tout cas de brouillon de livre !) puisque chaque tome racontait une histoire aboutie et comptait entre 250 et 500 pages. Ils m’ont permis de me « faire la main ».

De quoi t’inspires-tu ? Inconsciemment, je m’inspire très certainement de tout ce que j’ai lu depuis mon enfance, des contes, des légendes… Consciemment, je m’inspire de mes voyages, des rencontres, d’une balade, d’un mot, d’un paysage… Les sources sont très, très variées ! Pour le nom des personnages, il peut y avoir plusieurs éléments : soit le personnage m’apparaît déjà nommé, soit je cherche un nom en fonction du caractère ou du rôle que je veux lui donner. Après, je ne maîtrise ni tous les caractères, ni toutes les situations, et il n’est pas rare qu’un personnage « m’échappe » et se retrouve dans une situation que je n’avais pas prévue.

Quel a été ton 1er livre paru ? Le Dernier Brûleur d’Étoiles. Je l’ai écrit en 2006, quand j’avais 19 ans, et je l’ai auto-édité en quelques exemplaires en 2012, en deux tomes, pour mes amis, ma famille et mes associations. Quand j’ai vu qu’il semblait « bien » passer auprès de ces personnes, après avoir été harcelée (et le mot est faible !) par ma famille et ma marraine, je l’ai proposé aux lecteurs de Nouvelles Plumes.

Parmi tes livres, lequel préfères-tu ? Pour l’instant, le tome 3 d’une trilogie à thème maritime / heroïc fantasy, qui est actuellement aux mains de mon éditeur et soumise au comité de lecture.

Et parmi tes personnages, ton préféré ? Dans le Dernier Brûleur d’Étoiles, Galahad et un autre que je ne peux pas nommer 🙂 Sinon, c’est un de la trilogie mentionnée ci-dessus, aussi je ne peux rien dévoiler pour le moment !

Qu’écris-tu en ce moment ? Quel sera le prochain livre à paraître ? Pour le prochain livre à paraître, c’est à mon éditeur de décider 🙂 J’ai quelques projets en cours, à l’état de brouillon ou d’annexes pour le moment, toujours dans le domaine de l’heroic fantasy.

Où écris-tu le plus souvent ? Partout !

Dans quels endroits insolites as-tu écris ? Aurais-tu une anecdote ? Une inspiration au mauvais moment ? J’ai pas mal écrit en pleine mer, en avion, dans le train ; bref, dans tous les transports (sauf la voiture !). Le Dernier Brûleur d’Étoiles a d’ailleurs essentiellement été écrit dans le train ^^ Parfois aussi, hum, chut, en cours… mais il ne faut pas le répéter à mes anciens professeurs 😉 Je crois que le pire moment pour moi, concernant l’inspiration, c’est pendant… la douche !!! Il y a toujours des millions d’idées, de personnages, de lieux, de mondes, de créatures, qui m’apparaissent quand je ne peux absolument pas les noter ; des super dialogues, des scènes de dénouement… Et bien sûr, dès que je sors de la salle de bains, je les oublie ! D’un autre côté, ça me fait toujours rire, car une amie qui écrit beaucoup a exactement le même problème 🙂 Va falloir investir dans des stylos et feuilles étanches !

Le dernier brûleur d'étoiles - Sophie Val-Piguel

Book’InQuizz … Top départ !

Si tu étais … :

Un livre ? Phænomen

Une saison ? L’hiver

Une chanson ? Navigateur, de Soldat Louis

Un film ? Bernard et Bianca

Un personnage ? Jack Sparrow !

Un métier ? Écrivain

Un prénom ? Morgane

Une chose ? Un voilier traditionnel

Un animal ? Une louve

Un pays ? Le Svalbard

Book’InOpenTime

Une information ? Un message ? Quelque chose à dire à tes lecteurs ?

J’espère que vous aurez autant de plaisir à lire que j’en ai à écrire 😉

 

Et oui, c’est déjà fini ! Merci à Sophie Val-Piguel pour son temps et son humour d’aventurière. Moi je vous souhaite une belle journée remplie de lectures et on oublie pas, “Le dernier brûleur d’étoiles” est déjà disponible.

Livresquement,

France

 

Liens utiles

Retrouvez Sophie Val-Piguel sur Facebook

“Le dernier brûleur d’étoiles” est également sur Booknode

0 commentaires
1 like
Post précédent: Inconscience – Sébastien TissandierPost suivant: Amazon Prime

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *