Avril Sinner

Bonjour à tous ! De retour avec un Book’Interview spécial sortie littéraire, en compagnie d’une nouvelle auteure Nisha Editions que je vous laisse découvrir. Avril Sinner, à toi la parole :p

« C’est avec grand plaisir que je me prête au jeu des questions-réponses. Bon je préfère vous prévenir tout de suite, parfois je m’emporte sur certains sujets et je peux blablater pendant des heures, vous faire une interprétation psychanalytique de « Get High » et vite devenir d’un ennui mortel. De plus, comme il n’y a personne pour me dire « Avril… tu t’égares… stop ! » ça va être rude. Allez je m’auto-censure et je tente de ne pas partir dans mes travers… »

Présentation

Sinner Avril, j’ai entre 20 et 50 ans… Bon ok ! J’ai 43 ans et donc normalement en pleine crise de la quarantaine ! Non, non, ça ne se voit pas quand on lit « Get High » 🙂 Je vis en couple avec ma fille de 14 ans. Je suis dans la région Parisienne, mais ma famille est en Bretagne. Vivement la retraite ! (Je sens qu’on va bien s’amuser !)

Peux-tu nous parler de tes passions ? De ce que tu aimes faire ? Je suis une vraie mais alors une vraie contemplative et deviens vite une adepte des activités qui me coupent du monde comme le dessin, les jeux vidéos, la lecture… J’ai aussi une trop forte capacité à rester le nez en l’air pendant des heures, à rien faire, juste réfléchir. Heureusement j’ai une vie sociale importante, des amis qui me sortent tous les week-end 🙂
Ma première passion : la musique. Surtout rock, electro et trip hop que je pratique en jouant de la guitare. Je peux passer des heures un casque sur la tête à chercher des nouveaux sons, artistes… Aujourd’hui je passe le flambeau à ma fille qui est devenue accroc et bien meilleure guitariste que moi. Il y a eu aussi les voyages. J’ai pas mal baroudé sur le globe avec mon sac à dos.

Aujourd’hui, j’écris beaucoup, c’est un véritable plaisir, addictif et j’adore l’emballement que me procure l’écriture. Une véritable bulle emplit de tout un tas d’émotions. Je ris beaucoup quand j’écris et je suis toujours surprise de ce qui peut sortir de ma tête.

Quelles ont été tes études ? J’ai voulu être psy très jeune. J’ai donc fait un master 2 de psychologie clinique et pathologie à l’université, puis je me suis spécialisée dans la criminologie et le post-traumatique dans lequel j’ai travaillé de nombreuses années. J’ai adoré mes études, ma vie d’étudiante, j’aurai voulu ne jamais quitter la fac.

Sur le plan professionnel, travailles-tu ? Ou es-tu auteure à temps plein? Je suis psychologue clinicienne. J’ai consacré énormément de temps à mon travail, une véritable passion devenue plus raisonnable. J’ai quitté le monde institutionnel pour m’installer dans mon cabinet, ce qui me permet de partager mon temps entre mon activité de psy et aujourd’hui l’écriture.

Comment te vois-tu dans 20 ans ? En Grèce avec mon conjoint, mes amis. Ah oui… j’adore la vie communautaire. Dans une maison face à la mer Egée. Continuer à écrire, prendre des apéros et recevoir mes petits enfants (si j’en ai un jour). J’affectionne particulièrement ce pays où je vais chaque année.

{Qu’est-ce que ça donne envie *__* J’ai aussi adoré la Grèce !}

Côté lecture

Parlons de ta bibliothèque. Numérique ou papier ? Ton livre préféré ? Ton personnage de livre préféré, celui que tu aimerais être ? Ton auteur favori ? Quel style de livre préfères-tu ? Ce que tu lis en ce moment ?

Je suis incontestablement papier. J’ai besoin d’avoir l’objet «livre» dans les mains.

Je lis de tout, de la romance, du fantastique, du thriller, de l’historique… Mon livre préféré est «La ballade de l’impossible» d’Haruki Murakami. Il m’a fait découvrir la littérature japonaise que je dévore. Cet auteur est sans hésiter un de mes préférés, j’ai tous ses livres. Il y a aussi Philippe Cavalier et ses 4 tomes « Le siècle des chimères », un vrai, vrai coup de cœur. Je l’ai lu il y a 5 ans et j’y pense régulièrement. J’aime aussi beaucoup Amélie Nothomb.

Je n’ai pas de personnages préférés mais je les préfère doubles, complexes et sombres. Si je devais être un personnage de livre, je serai surement un homme.

En ce moment, je n’ai pas le temps de lire. C’est horrible ! Je cherche du temps… J’ai fini cet été «Ne ferme pas ta porte» de Lanabellia, entamé «Jeu vespéral» de Angel Arekin et «Hobboes» de Philippe Cavalier…

Parlons un peu de tes livres …

Depuis quand écris-tu ? Quel est ton premier livre ? J’ai juste commencé par écrire des chansons et poèmes à la naissance de ma fille. Mon premier véritable écrit est donc « Get High » que je n’imaginais pas du tout en publication.

{C’est le premier. Ca s’arrose ! 😉 }

Posons-nous quelques instants sur tes inspirations. D’où te vient le nom de tes personnages ?  Leur caractère ?  Les situations que tu décris ?  Je me suis tout d’abord inspirée de ce que je connais, mon environnement. Les bars parisiens, mon vécu psychique… Hé oui j’ai fait ma fainéante en ne cherchant pas bien loin, puis progressivement j’ai dévié et laissé ma petite personne, pour entrer dans la fiction.
« Raphaëlle » car je cherchais un prénom à double genre. J’aime les personnages féminins égales de l’homme. Edern parce que je voulais un prénom Anglais et celui-ci m’a beaucoup plu car proche d’Eden (Jardin des délices) et Jean est celui d’un apôtre. Vous allez vous dire que je me fais un trip religieux. Pas du tout ! Le lien m’amusait. Les autres prénoms me sont venus comme ça, je n’ai pas cherché.
Mes personnages masculins devaient aussi représenter trois types d’hommes très différents, il y en a pour tous les goûts comme ça 😉
Le caractère des personnages est lié à leur fonctionnement psychique, leur structure psychologique. J’ai essayé d’avoir une cohérence entre leurs réactions, ce qu’ils font et leurs personnalités psychologiques. Bon… j’avoue parfois je m’égare, emportée par la fiction mais heureusement, car le but n’est pas d’écrire un manuel de psycho, ce serait franchement ennuyeux 🙂
En ce qui concerne mon héroïne, je voulais une jeune femme forte, indépendante et surtout très libre. J’affectionne particulièrement ce type de personnage féminin. Une surfeuse, car je suis fascinée par l’océan et je la voulais naturelle, proche de la nature gravitant dans un milieu d’hommes. J’aime les sports extrêmes et la philosophie, la prise de risque, la personnalité des personnes qui les pratiquent.
Les situations que je décris dans « Get High » sortent de mon imaginaire, mis à part certains lieux, certains vécus émotionnels comme la perte d’un être cher, l’amour…

Parmi tes personnages, ton préféré ? J’adore Raphaëlle ! Je la voudrais comme copine et qu’elle m’emmène surfer.

Qu’écris-tu en ce moment ? Quel est le prochain livre à paraître ? En ce moment j’écris beaucoup de chose. Je suis débordée ! Tout d’abord la suite de « Get High ».
Il y aussi « Sexe, Crime & Thérapie » un thriller avec un flic un peu particulier, commencé sur Wattpad. Et je suis surtout absorbée par une histoire en co-écriture avec Oly Tl, également auteure chez Nisha. J’adore ce qu’elle fait, je la suis depuis un moment sur Wattpad. J’admire son écriture, le style, le no limit. Vous l’avez compris je suis fan ! Alors quand elle m’a proposé d’écrire ensemble, c’était Noël pour moi ! J’en revenais pas ! J’investis beaucoup notre projet déjà bien avancé. Je prends un plaisir incroyable, addictif à écrire cette fiction en duo.

Où écris-tu le plus souvent ?J’écris la nuit, généralement dans ma cuisine, face à une baie vitrée qui donne sur mon jardin. Mais cela peut me prendre n’importe où. Dans ce cas, je sors mon téléphone (il est particulièrement grand) et je pianote frénétiquement dessus. Tous mes appareils sont connectés entre eux, l’ordi avec le téléphone… J’ai donc accès à mes fichiers où que je sois. Vive la technologie !

Dans quels endroits insolites as-tu écris ? Aurais-tu une anecdote ? Sur la plage en crête. Pas évident avec le sable et surtout la chaleur accablante. J’ai cru que mon téléphone/tablette allait fondre. En pleine inspiration et prise dans ma concentration, je suis restée des heures sur ma serviette et revenue rouge comme une écrevisse…

14495262 890633651068114 5950828891278946282 n

Arrêtons-nous plus longuement sur ton livre à paraître, « Get High », prévu pour la fin de semaine, dans la Collection Diamant Noir chez Nisha Éditions.

Que peux-tu nous en dire? Tout d’abord j’ai pris un réel plaisir à écrire cette histoire. Je me suis vraiment amusée, attachée aux personnages. J’ai tenté de raconter au mieux une rencontre et surtout de faire vivre à mon héroïne un fantasme féminin assez courant apparemment. J’espère avoir réussi et que les lectrices vont aimer.

Comment t’es venue l’idée de ce livre? Un soir pour m’amuser sur Wattpad, je ne savais pas où j’allais, puis très vite le scénario est né et c’était parti.
Cela fait longtemps que je voulais écrire une histoire qui met en avant le conflit intérieur. La question du choix parfois très difficile à faire que ce soit entre deux vies, deux hommes… Comment savoir ce qui est bon pour nous ? Comment choisir entre une vie grisante, passionnelle et une vie plus rassurante, normée. Raphaëlle est une femme libre, qui ne veut pas choisir. Elle veut tout ou rien, mais parfois les choses s’imposent à nous et nous n’avons plus le pouvoir de décider : c’est l’évidence.
Mon premier projet était d’écrire une romance à l’époque de Woodstock et la guerre du Vietnam… Rien à voir. J’ai totalement mais totalement dévié lol ! (Vous vous doutez bien que là je suis écroulée de rire :p )

Ton inspiration? En premier lieu, moi. Oh ça fait très narcissique ça ;-). Je me suis servie de mes interrogations, celles par lesquelles je suis passée durant ma vie amoureuse. J’ai puisé mon inspiration dans mon travail de psy, ma psychanalyse et après, j’ai enrobé tout ça certainement de désirs conscients et inconscients, de fantasmes, de fictions…  Je me suis faite plaisir 🙂
Dans ce livre, j’ai aussi cherché à mettre en avant les différentes formes d’attachements possibles. La frontière entre amitié, passion, amour… J’aborde surtout la question de la sexualité et des sentiments… Mais je ne peux pas tout dire sans spoiler l’histoire.

Où se déroule-t-elle justement, cette histoire que tu ne veux pas nous dévoiler ? A Paris, en Bretagne et … je ne dis pas tout. {Petite maline ! }

Un petit résumé rien que pour nous ? Raphaëlle, jeune femme libre, sûre d’elle et indépendante fait une rencontre surprenante et inattendue avec deux hommes mystérieux. Tel un raz de marée, ils vont envahir, bouleverser la vie de cette belle surfeuse. Va-t-elle se noyer ou réussir à émerger des profondeurs obscures de cette association qui met à mal ses défenses, ses croyances sur elle-même ?

D’autres informations à nous communiquer ? Les dates de sortie ? Le 14 Octobre : Tome 1 – Le 28 Octobre : Tome 2 – Le 11 novembre : Tome 3 – Le 25 Novembre : Tome 4 – Le 9 décembre : Tome 5.

Et le Broché ? 25 Novembre.

Quelque chose de croustillant ? Une anecdote particulière sur ce livre ? Au début de « Get High » j’écrivais seule, sans rien dire à mon entourage. Nisha m’a contactée et je revois la tête de mon conjoint, de ma fille, quand je leur ai annoncé que j’allais publier un livre. Tout de suite, ils se sont dit «mais qu’est-ce que tu as fait encore ?». J’adore le «encore». {Alors là je suis morte de rire !!!} Et je crois que je les ai achevés quand je leur ai dit que c’était un livre érotique. {OMG ça c’est le pompon !!!!} La réplique de ma fille fut «non mais maman qu’est-ce qu’il t’a pris ? Je te préviens tu dis rien à mes amis ! J’ai honte.» Elle comprendra quand elle sera plus grande 🙂

Y a-t-il autre chose que tu aimerais dire sur ce livre ? J’ai vraiment adoré écrire cette histoire. Et c’est mon premier alors il gardera toujours une place particulière.

Des remerciements ? Ma fille, mon conjoint, ma famille, mes amis, car ils ont été patients et d’un grand soutien.
Mes lectrices Wattpad avec lesquelles j’ai partagé et partage encore de vrais moments de rire. Elles sont encourageantes et ce sont de très très belles rencontres. Je remercie Tina, Ambre, Sista, ma chanchan du Québec et bien d’autres encore qui me suivent depuis le départ.
Mes bêtas auteures également, que j’embrasse fort car elles m’ont accompagné tout le long de mon écriture. Toujours disponibles et présentes. Des heures passées au téléphone et de bonnes crises de fou rire.
Je remercie mes futures lectrices, que j’ai hâte de rencontrer…

Book’In Quizz

Si tu étais … :

Un livre ? L’insoutenable légèreté de l’être de Kundera car il traite de la dualité.

Une saison ? L’été pour rester en Grèce

Une chanson ? « Les écorchés vifs » de Noir Désir pour avoir toujours 20 ans.

Un film ? « Sur la route de Madisson » de Clint Eastwood pour aider l’héroïne à prendre la décision de partir, changer de vie.

Un personnage ? L’agent Starling dans «le silence des agneaux» pour rencontrer Hannibal Lecter un confrère qui a basculé du côté obscure et parce que j’adore avoir peur.

Un métier ? Guitariste ou ingé son pour assister à tous les concerts gratuitement. (Ça c’est top ! )

Un prénom ? Raphaëlle. J’aime trop et c’est une veinarde 😉

Une chose ? Une paire de Doc martens c’est increvable, indémodable.

Un animal ? Un chat pour jouer et me prélasser toute la journée.

Un lieu ? Hôi An au Vietnam. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce pays il y a 20 ans.

Une couleur ? Le kaki pour me camoufler.

Book’InOpenTime

As-tu des choses à dire à tes lecteurs ? Une information ? Un message à faire passer ?

Tout d’abord je les remercie de me lire et j’espère qu’ils vont passer un bon moment, prendre le même plaisir que j’ai eu à écrire « Get High ». Comprendre le lien qui se tisse entre tous ces personnages…
C’est une chose d’écrire pour soi, parce qu’on aime ça, mais être lu est une aventure à la fois effrayante et grisante. Ce moment de partage est précieux. Les lecteurs n’imaginent pas à quel point cela est touchant lorsqu’ils apprécient ou pas nos histoires.
Cette aventure m’a avant tout permise de faire de véritables rencontres avec des personnes formidables, lectrices comme auteures. Rien que pour ça je re-signe tout de suite !

 

Merci beaucoup Avril d’avoir répondu à toutes mes questions et pour ta bonne humeur et ton humour. Toutes ces anecdotes sur ton roman m’ont beaucoup fait rire ! Et oui, le Book’Interview c’est déjà fini, mais retrouvez dès vendredi, Avril Sinner avec le Tome 1 de « Get High » chez Nisha Éditions et moi je vous le dis, ça déchire !!!

Livresquement,

France

Liens utiles

Retrouvez Avril Sinner sur Facebook

Mais aussi sur Booknode

Consultez le Catalogue de Nisha Éditions sur Facebook

Également sur leur Site internet

0 commentaires
0 likes
Post précédent: Zeus Dating – Eva de KerlanPost suivant: Pas maintenant – Delphine Dumouchel

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *