Abdelkrim ou la clef des mondes – Peggy-Loup Garbal

Nous sommes fin 1926, dans l’Océan Indien, où nous découvrons Abdelkrim Al Khattabi qui débute son exil à l’île de la Réunion.
Quelque part au Royaume de Grande-Bretagne, une dénommée Agatha Christie, décide qu’il est temps que son destin change.
De la rencontre de ses deux destins contrariés, de gré ou de force, naîtra une histoire palpitante, où se mêleront crime, sorcière, mystère, fantôme, disparition, énigme et clé magique.

Avis

La couverture de « Abdelkrim ou la clef des mondes » est superbe, rigide, épaisse, comme mes anciens livres de contes. Les détails du dessin sont en adéquation avec l’histoire qui suivra et représentent exactement ce qui m’est venue en tête lors de ma lecture. On y sent presque l’odeur défraichie du grenier d’Agatha et le souffle du vent dans les cannes en fleurs.

L’auteure, Peggy-Loup Garbal, a un style d’écriture assez spécial, qu’elle maîtrise d’une main de maître et que j’apprécie beaucoup. C’est d’ailleurs ce qui donne à cette histoire son côté fantaisiste, voir même un peu farfelu, qui lui sied très bien.

Les personnages sont fascinants ! Abdelkrim et ses sentiments cachés, ses cauchemars enfouis, ses pensées errantes, est bouleversant. Ce côté maître de lui – dans le paraître et le calme absolu -, alors qu’une lave bouillonnante d’injustice sommeille dans tout son être, est écrit de façon juste et nous plonge dans une incroyable spirale de sensations et de réflexions. Agatha, un personnage que j’ai beaucoup aimé dans mes lectures de collège, est ici présentée comme dans mes souvenirs, une belle dame toute en manière et dotée d’un caractère bien trempé. L’auteure aura su faire remonter à la surface de vieux souvenirs de lectures et me donner envie de repartir à la rencontre de cette chère Agatha Christie.

Les flashbacks jetés ici et là, comme ils le sont d’ailleurs dans nos propres mémoires, jaillissent sans prévenir au souvenir d’un parfum, d’un lieu, … ils sont extrêmement pertinents et donnent à l’histoire une réalité déroutante, un relief percutant.

Les deux personnages principaux sont en confrontation quasi constante. Et leurs multiples différences ne leur viennent pas en aide. Nous avons donc un homme et une femme, dont les langues, origines, cultures et visions des choses sont aussi éloignées que possible. Et pourtant tout cela, additionné aux divers évènements, va les pousser à la réflexion, à mutuellement se surpasser et mettre de côté leurs divergences pour avancer.

L’auteure confronte ainsi tout au long de son récit, ses deux personnages principaux, mais aussi les classes sociales et les ethnies avec des personnages secondaires aux origines diverses et variées. Cette mixité tant dans les coutumes et le langage, que dans les habitudes culturelles est une parfaite représentation de notre île.

Dans sa façon de donner vie à cette histoire, à « tiers-chemin » entre un fantastique, un policier et un livre historique, mêlant à la fois l’anglais, le créole, le marocain et le français, Peggy-Loup Garbal maîtrise son œuvre à la perfection et nous emmène, pauvres lecteurs que nous sommes accrochés à ses lignes, vers une fin en point de suspension. Je n’ai qu’une objection à faire : « Je veux la suite !!! »

Livresquement,
France B.

  • Éditions UDIR
    1er Novembre 2019 (216 pages)
    Broché 15€
    Lecture de Novembre-Décembre 2019

Troublante, la fragilité de la vie. On vit, on apprend à respirer hors de l’eau, on lutte, nos larmes lavent nos rires et la tristesse suffoque sous le poids des joies. Soudain, plus rien. La cavalcade du sang dans les veines s’interrompt, le cerveau manque d’irrigation et la mort englue l’esprit. Tout est affaire de mécanisme. Où vont les rêves, l’âme et l’intelligence ? Et l’ultime pensée, se brise-t-elle, ou se suspend-elle une infime seconde, détachée du corps, dans un sursaut de conscience ?

Summary

"Adelkrim et la clef des mondes" est un livre atypique. Une enquête sur fond de mystère et de fantastique, à cheval entre les mondes, menée par Agatha Christie et Abdelkrim en personne, au détour d'une île de la Réunion d'il y a presqu'un siècle. Étonnant, fascinant, avec une touche d'humour et de sarcasme, ce roman mêle rêve, voyage et choc des cultures.

— France B.
2 commentaires
13 likes
Post précédent: Jeu – La Magie de NoëlPost suivant: Résultat Jeu – Eva de Kerlan

Articles similaires

Commentaires

  • Gaelle

    21 décembre 2019 at 13:22
    Répondre

    Il aura une suite? Ohh oui! Comme toi, j'ai adoré et tu as raison pour le choc des cultures.

    • France H.
      to Gaelle

      21 décembre 2019 at 13:25
      Répondre

      Ben j’espère bien parce que c’était trop bien et en plus la fin donne envie d’en savoir encore plus 😱😍 Oui c’est ce que j’ai beaucoup […] Book'In PlusBen j’espère bien parce que c’était trop bien et en plus la fin donne envie d’en savoir encore plus 😱😍 Oui c’est ce que j’ai beaucoup apprécié avec Peggy-Loup, et j’ai trouvé sa écriture très juste. Sans oublier le rôle du 3ème personnage dont j’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire. Lire moins

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *