Hollywood en Irlande – l’Intégrale – Elisia Blade

Adélia, étudiante française, se trouve en Irlande pour ses études. Elle est d’une maladresse extrême, mais elle le sait et l’assume. Cependant, sa rencontre un peu rocambolesque avec Nate Calvin, acteur hollywoodien (se retrouvant pour je ne sais quelle raison en plein champs irlandais), dont elle tombe malgré elle sous le charme, va un peu bousculer ses habitudes. Il n’aura de cesse de provoquer et de remarquer ces maladresses, ainsi que (d’après Adélia) tous les défauts dont elle se croit affublée.
« Mais pourquoi le bel acteur est-il venu se planquer au milieu de la campagne irlandaise ? Adélia a-t-elle raison de lui faire confiance ?
Un texte hilarant et ironique qui prouve que chaque femme, aussi imparfaite soit-elle, mérite de vivre de grandes aventures. »

 

Mon avis

La couverture est douce, fraîche, belle. Le titre m’a rendu plus que curieuse et le résumé m’a attiré plus encore dans les filets de ce livre rempli de bonnes ondes.

On commence immédiatement avec notre héroïne, Adélia (ce prénom est trop beau), déjà perdue, elle-même ne sachant ni où elle est, ni comment elle en est arrivée là. Ça promet d’être drôle !

Les personnages sont intéressants, Adélia et sa maladresse incroyable, entrainent des situations à mourir de rire. Elle est adorable, mais à tout de même du caractère. Nate, est beau (ça s’est indéniable), mais aussi autoritaire et très méfiant. Leur rencontre est digne d’une scène de gag vidéo. La suite n’en est que plus intéressante, une joute s’installe entre nos deux personnages. J’ai adoré les « scènes catastrophes », plus Adélia essaie de s’enfuir, plus elle s’emmêle les pinceaux, pour nous donner des scènes encore plus abracabrantesques :p La scène de l’araignée est juste sublime !!! Ce personnage est décidément très attachant.

Elisia Blade tient ses promesses, cette histoire n’est pas drôle, elle est hilarante à en mourir. Imaginez un peu, je l’ai lu de nuit, avec mon mari endormi à côté (vive le numérique) et j’ai été prise de fous rires incontrôlables. Je n’en pouvais plus. J’ai bien failli m’étouffer.

Je me suis écroulée de rire avec notre chère héroïne et sa maladresse incroyable (autant physique que verbale). Toutes ses tergiversations psychologiques pour retrouver le fil de sa soirée passée, m’ont beaucoup plu. Je crois que je paniquerais autant si ça m’arrivait.

J’ai adoré que Nate Calvin soit de plus en plus présent et surtout découvrir au fil des chapitres, avec autant de surprise qu’Adélia, certaines de ses pensées. Sans oublier son humour :p Ce qui présage des choses intéressantes.

J’ai été surprise par les derniers chapitres, je ne m’attendais pas du tout à retrouver nos personnages comme ça. L’Auteure aura su jusqu’au bout jouer avec notre patience (ou devrais-je plutôt dire notre IMpatience) et faire évoluer ses personnages de façon inattendue. J’ai adoré !

Alors si ce n’est pas encore fait, allez vous plier de rire avec Adélia et sa poisse légendaire ! Ça fait un bien fou !!! Encore un grand merci Elisia, pour ce roman plein de fraîcheur et de bonne humeur ! Un pur moment de détente et de plaisir. Un vrai booster pour le moral.

Livresquement,

France

Nisha Éditions – Collection Coton

19 Février 2016 (376 pages)

Ebook 9,99€ – Broché 17,99€

Lecture de Mars 2016

0 commentaires
0 likes
Post précédent: Alia, les voleurs de l’ombre – Sophie AugerPost suivant: La Chute, Saison 2 – Twiny B.

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *