Ena Fitzbel

Bonjour, contente de vous retrouver pour un nouvel Book’Interview. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter Ena Fitzbel. Connaissez-vous son nouveau roman « Rouge, pair et manque » ? Les épisodes 1 & 2 sont parus depuis le 9 Janvier, personnellement j’ai vraiment accroché.

Commençons ce petit moment en compagnie de l’auteure : « Bonjour, je me présente : Ena Fitzbel, auteure de romances contemporaines, fantastiques et érotiques, je publie des romans depuis 2014, chez les Éditions Sharon Kena, l’ivre-Book et Rebelle Editions. »

Présentation

? Peux-tu nous parler un peu de toi ? Tes passions ? Ta vie professionnelle ? De formation scientifique, je travaille comme ingénieure dans un grand centre de recherche. J’habite à Toulouse, mais mon imagination n’a pas de frontières. J’ai deux passions : l’écriture et les langues étrangères, dont je ne cesse de parfaire l’apprentissage ; toutes deux me permettent d’ouvrir des portes vers les autres

Côté lecture

Que peux-tu nous dire sur ta Bibliothèque : Ton livre et ton personnage préféré ? Celui que tu aimerais être ? Je n’ai pas de livre préféré, mais j’aime beaucoup lire des romances. De manière générale, j’aime bien les personnages forts.

Ce que tu lis en ce moment ? Je suis actuellement en train de lire la série « Les Fantômes de Maiden Lane » de Elisabeth Hoyt, et j’adore.

Parlons un peu de tes livres …

Depuis quand écris-tu ? Quel a été ton premier livre ? J’écris des poésies depuis mon adolescence. Saint John Perse m’a beaucoup influencée. Mais très vite, je me suis sentie prisonnière d’un format trop étroit pour abriter mes histoires. Je dois vous dire que j’adore m’inventer des histoires ! Elles m’aident à échapper au monde réel. Mon premier roman, « Un manoir pour refuge » (une aventure fantastique pour adolescents et jeunes adultes), est disponible chez L’ivre-Book. Il paraîtra en novembre en papier chez Rebelle Édition.

Qu’en est-il de tes autres livres? Mes autres romans : – « Des packs d’eau pour l’Afrique » (comédie romantique),
« Le dernier métro pour Artala » (roman sentimental fantastique) et « Liaisons périlleuses au Costa Rica » (comédie romantique et érotique) sont parus aux Éditions Sharon Kena.
– « Rouge, pair et manque » (comédie romantique et érotique) paraît en ce moment chez L’ivre-Book.

Parmi tes livres, lequel est ton préféré ? Chaque roman, à sa façon, m’a apporté son lot de satisfaction, c’est pour cette raison que je les aime tous. Ainsi, dans « Un manoir pour refuge », j’ai adoré décrire les souterrains labyrinthiques du manoir. Dans « Des packs d’eau pour l’Afrique », ce sont les dialogues que j’ai eu plaisir à créer. Je voulais qu’ils se rapprochent le plus possible des joutes verbales que l’on trouve dans les pièces de théâtre. Pour « Le dernier métro pour Artala », ce sont les scènes de combat que j’ai aimé mettre en scène. Je ne vous raconte pas le nombre de films de Kung Fu qu’il m’a fallu regarder ! Enfin dans « Liaisons périlleuses au Costa Rica« , les paysages devaient se rapprocher le plus possible de la réalité. Là encore, ce sont des documentaires sur le Costa Rica que j’ai dû regarder ! Et j’ai presque eu l’impression d’y être en écrivant le roman.

Parmi tes personnages, as-tu une préférence ? Bizarrement, je me sens aussi proche de mes personnages masculins que féminins. J’ai une préférence pour Silas, le général des armées d’Artala (dans « Le dernier métro pour Artala »). Courageux, un brin fourbe, mais surtout plein de bonté, il soulève un élan de révolte et n’hésite pas à risquer sa vie pour faire valoir son opinion et sauver son fils.

Qu’écris-tu en ce moment ? En ce moment j’achève l’écriture de « Sous le ciel de Nout », qui paraîtra en 2017 chez Rebelle Éditions. C’est une romance fantastique, dont voici le résumé :

« Memphis, avril 1882
Menacée d’expulsion de ses terres, Lady Électra se voit contrainte d’aller chercher son frère Adonis en Égypte. En effet, ce dernier ne donne plus signe de vie, de sorte que son titre de baron risque de lui échapper. Mais sa tâche se révèle plus difficile que prévu. Arrivée à Memphis, elle découvre que son frère est plongé dans une profonde léthargie. Timothy Fentington, qui les héberge dans sa cange, refuse de les laisser partir tant que la santé de son meilleur ami ne s’améliorera pas. En vérité, Adonis a toutes les raisons de ne pas s’éveiller. Chaque nuit, Nout, une belle Égyptienne lui rend visite. Il ne sait si elle est réelle, mais le message qu’elle lui délivre, lui, l’est. S’il accepte de la suivre dans son monde, son père disparu deux mois plus tôt lui sera rendu. Le séjour d’Électra en Égypte risque donc de s’éterniser. Or, comment résistera-t-elle à Timothy, un débauché notoire ? Car, celui qui par le passé la surnommait « Dents de lapin » semble aujourd’hui avoir pris conscience de ses attraits. »

Merci pour ce résumé qui donne envie ! Encore une question, où écris-tu le plus souvent ? Quel que soit le lieu que je choisis pour écrire, je ne peux le faire que dans le silence le plus absolu, avec des boules quiès dans les oreilles.

Peux-tu nous en faire un petit résumé ? Croupière dans un casino, Isabelle Gensac a été promue « meilleure employée de l’année ». Pour la récompenser, Monsieur Rouch, son patron lui offre une semaine de croisière aux Caraïbes sur un yacht privé. Le problème, c’est que ce dernier y participe aussi et qu’il entend bien séduire la belle. De paris insensés en défis, ils vont apprendre à se connaître. Il se pourrait alors que la très intègre Isabelle, découvre qu’elle n’est pas si différente du très « flambeur » Monsieur Rouch.

Book’InQuizz … Top départ !

Si tu étais … :

Un livre ? « Orgueil et préjugés » de Jane Austen

Une saison ? Le printemps

Une chanson ? Aucune en particulier

Un film ? Les tontons flingueurs

Un personnage ? Samy de Scoubidou (à cause de toutes les bonnes choses qu’il avale sans tomber malade)

Un métier ? Écrivain à plein temps

Un prénom ? Électra

Une chose ? Le buste de Nefertiti

Un animal ? Un cheval

Un pays ? Prague

Une couleur ? Le rose

Book’InOpenTime

Ton Actualité à venir? Je serai en dédicace le samedi 27 Février au Salon Fantastique de Paris (Porte de Champerret) et le samedi 19 Mars au Salon du Livre de Paris (Porte de Versailles).

 

Maintenant vous savez tout (ou presque) d’Ena Fitzbel, l’auteure de « Rouge, Pair et Manque ». N’hésitez pas à découvrir ce roman en plusieurs épisodes, dont le premier est gratuit.

Je vous retrouve bientôt pour un autre Book’Interview. Belle journée à tous.

Livresquement,

France

 

Liens utiles

Retrouvez les romans de l’auteure sur L’Ivre-Book

Suivez Ena Fitzbel sur Facebook

Également sur Booknode

0 commentaires
0 likes
Post précédent: Offshore – Ena FitzbelPost suivant: Mon Jardin secret – Ankha Soune

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *