Chronique Immoralité – Shana Keers

Victoire, jeune fille riche et capricieuse, a qui son père passe tout, tombe des nues, lorsqu’elle apprend malencontreusement, qu’elle a un frère. En plus celui-ci vient leur rendre visite dès le lendemain, et comble de malchance, elle devra l’accueillir seul, car suite à un souci professionnel son père doit d’absenter.
Et bien, ce sera le départ de bien des changements, de courses et de découvertes pour nos deux personnages, Victoire et Maximilien.

 

Mon avis

La couverture, quoique un peu sombre, est pleine de sensualité. J’aime beaucoup le contour lumineux qu’il y a autour des personnages.

Lors de ma lecture, j’ai particulièrement aimé celui de Maximilien et sa face cachée. Son côté macho qu’il montre au public, laisse place à un côté plus réfléchi, mature et un peu moins sûr de lui, qui m’a beaucoup plus. Celui de Victoire, capricieuse mais qui cache bien son jeu, a été un personnage que j’ai eu plus de mal à supporter au départ. Cette jeune bourgeoise, à qui son père laisse tout passer, va se retrouver dans une situation improbable, avec l’apparition d’un grand frère inconnu. Et de là, son comportement et sa façon de voir la vie vont être modifiés.
Moment que j’ai particulièrement apprécié, la rencontre entre eux deux. Fantastique, très drôle, avec beaucoup de non-dit et d’éléments importants pour la suite.
Les amis de Victoire et Maximilien sont très attachants, chacun à leur façon et j’ai beaucoup aimé les découvrir.
Ah j’ai failli oublier, le métier de Maximilien est juste génial et cela colle tellement bien avec le personnage ! J’ai adoré !!!

Au-delà de la découverte des personnages, cette histoire m’a beaucoup perturbée. Il est vrai qu’à certains moments j’ai eu du mal à poursuivre ma lecture, en proie au doute, à l’incertitude, face à l’évolution que l’on sait immorale, mais pourtant tellement belle, de cette histoire. Et les personnages le seront également.
En fait, j’ai eu du mal à adhérer au côté immoral de cette situation. Et pourtant, à force d’évoluer dans cette histoire, on se rend compte que le désir et les caprices laisseront place à l’amour. Celui qui attache, celui qui détruit, celui qui ne laisse de place à rien d’autre et sans lequel on ne peut vivre. Alors cette question m’est venue « Si j’avais été à leur place, qu’aurais-je fait ? Aurais-je pu renoncer à l’amour ? Aurais-je pu tout mettre de côté comme si cela n’avait pas existé ? »

Et là tout devient tellement plus clair, tellement beau. Car en plus d’être bien écrite, en dehors de cette immoralité (qui pèse quand même un poids énorme dans la balance de l’amour), cette histoire est magnifique. Cet amour qu’ils essaient tant bien que mal de refouler, les passages où l’un cherche l’autre, les moments de doute, de panique, de chute, sont magnifiquement décrits.

Et malgré le côté immoral qui m’avait beaucoup pesé au départ, je garde en mémoire l’amour inconditionnel qui ressort de cette histoire. Car, bien ou non, deux personnes qui ne se connaissent pas, même si elles ont le même sang, pourraient éventuellement tomber amoureuse. Mais à ce moment précis, qui serions-nous pour leur interdire cet amour ?

Il arrive que la morale n’ait pas toujours raison et que la raison cède à l’immoralité

— Shana Keers

Livresquement,
France

Auto-édition
29 Août 2017 (486 pages)
Broché 17€ – Ebook 6,99€
Lecture du 1er au 11 Mars 2018

 

Votre commande

Amazon : ici

Summary

Une histoire particulièrement bien faite, la surprise que vivra Victoire avec la venue de ce frère inconnu, va bouleverser sa vie et lui permettra de se découvrir elle-même. Elle devra faire des choix qu’elle n’aurait pas cru pouvoir affronter. Les mondes de nos deux personnages centraux vont se télescoper et cela créera beaucoup de tumultes dans cette histoire déjà bien compliquée. Mais chaque détail, chaque événement, nous mènera vers une évolution qui m’a beaucoup plu et la fin de cette histoire est juste sensationnelle.

— France B.
0 commentaires
2 likes
Post précédent: Prête-moi ton corps – Saga Baby Sharks, Tome 2 – Chiaraa ValentinPost suivant: Salamandre, la revue des curieux de nature – N°244

Articles similaires

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *