Je Book'Ine ... Tu Book'Ines ... Elle Book'Ine ... Nous Book'Inons ... Vous Book'Inez ... Elles Book'Inent (Bon ok, Ils Book'Inent aussi :p)

Dragon Ball Super – Tome 1 : Les Guerriers de l’Univers 6

Img 8382

Mise en lumière et Photo A. (8 ans 1/2)

" Les mois ont passé depuis le terrible affrontement entre Goku et Majin Boo... Mais après une période de paix, une nouvelle menace s abat encore sur la Terre !! Et cette fois, les ennemis viennent de l univers 6 ... Qu est-ce que ça signifie ?! "

Notre Avis

A. (8 ans ½) :

La couverture est bien, avec Sheron (le dragon) et Goku. J’aime les nuages bizarres derrière.

Les dessins sont bien, mais il manque des couleurs pour les Supers Sayans. (Oui vous savez le changement de couleur de cheveux, …)

 

Son passage préféré : Quand Whis est en train d’aller dans l’espace à fond, il va à toute vitesse. C’est eux qui vont le plus vite dans l’espace. Whis et Vados c’est ceux qui vont les plus vites de la galaxie. (Hé bien, on voit la motivation !!!)

 

Ce qu'il pense de sa lecture pour les autres enfants : C’est un -10 ans mais c’est pas {trop} violent. Il y a des batailles, mais pas de sang.

 

L’Avis de Maman

Il est vrai que l’univers des Dragon Ball, en ce qui concerne les dessins animés (dès qu’on atteint Dragon Ball Z, GT, Super, …), est plus violent que la première saison, où Son Goku est encore jeune.

Cependant, je trouve le concept du manga moins violent ! Je m’explique, l’histoire est la même, mais les images la plupart du temps montre quelques phases des actions, nous n’avons donc pas la violence du choc. Mais ce n’est pas tout, nous n’avons pas non plus le ton employé et l’évolution de certains visages vers la colère ou la douleur. Puisqu’il ne faut pas oublier que le faciès est très important chez les enfants, il montre les émotions que ces derniers vont assimiler comme bonnes ou mauvaises. Le fait qu’il n’y ait pas de couleurs, joue aussi beaucoup sur la diminution du degré de violence. En effet, pas de couleur, veut aussi dire, pas de sang ou autre trace. (Même si, il faut le rappeler, le dessin animé est tout de même censuré en France et n’a donc pas beaucoup de scène sanglante et/ou trop violente).

 

Ce manga (livre sous forme de « BD », avec lecture à l’envers : de la fin vers le début et de droite à gauche) a été une première pour mon fils. Il contient des images en noir et blanc et permet aux enfants sachant lire, donc je dirais environ 7 ans, de découvrir l’univers de Dragon Ball Super de façon moins brutale. Mais il ne faut pas oublier, qu’il convient à chaque parent de décider, si oui ou non, cela conviendra pour son enfant !

 

En dehors de cela, le manga est beau. Les couleurs de la couverture attirent le regard. Les dessins sont réussis et les mouvements se lisent dans chaque trait réalisé.

Malgré les 192 pages, puisque le texte est vraiment réduit à l’essentiel, la lecture se fait assez rapidement. Et à ce que j’ai pu voir lors de sa lecture, Anthony a beaucoup apprécié et a été très concentré. Il n’a pas voulu le lâcher avant la fin.

Lecture de 30 minutes à 1 heure, en fonction de la vitesse de lecture de l’enfant (ou de l’adulte :p ).

 

Livresquement,

A. & Maman

 

GLENAT – Collection Shonen

05 Avril 2017 – 192 pages

France Loisirs Réunion : 7,95€

Lecture du 28 Août 2017 (Service Presse)

Ajouter un commentaire